Mercredi 12 Août, 2020

TPS: Combien d’argent perdront les USA si les Haïtiens sont expulsés ?

Les Haitiens concernés par le TPS doivent quitter les USA avant juillet 2019./Photo: lactualite.com

Les Haitiens concernés par le TPS doivent quitter les USA avant juillet 2019./Photo: lactualite.com

L’expulsion programmée des Haïtiens qui sont concernés par le TPS risque de porter un coup dur à l’économie américaine. Selon un calcul du Center for American Progress, les États-Unis « perdront 164 milliards de dollars en produit intérieur brut au cours de la prochaine décennie ».

Les Haïtiens, détenteurs du statut TPS et visés par une probable déportation massive vers Haïti, sont « des migrants productifs, payeurs de taxes et respectueux de la loi », selon ce qu’a indiqué le Center for Migration Studies de New York.

Des trois communautés (Haïtiennes, Salvadoriens et Honduriens) qui sont concernés par le TPS  et qui sont menacés d’expulsion, les Haïtiens sont les plus diplômés, révèle le centre, et ils parlent parfaitement l’anglais. Parents d’enfants nés sur le sol américain, plus de 80% d’entre eux travaillent, 30% ont une hypothèque, et 11% ont créé leur propre entreprise.  81 % travaillent (contre 63 % des Américains), 81 % vivent au-dessus du seuil de la pauvreté, 57 % ont une assurance maladie et seulement 10 % sont sans emploi. 4 % ont créé leur propre entreprise, 23 % ont une hypothèque, si l’on croit aux statistiques. 96 % parlent un peu l’anglais. 71 % ont terminé le secondaire.

Ils vivent en Floride (32 500), à New-York (5 200), New-Jersey (3400), Massachusetts (2700), Pennsylvanie (1400), Connecticut (1200), Georgia (1100), Caroline du Nord (1000).

 

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :