Lundi 18 Novembre, 2019

TPS: le Canada s'attend à une nouvelle vague de réfugiés haïtiens

Selon le ministère canadien de la Sécurité publique, Ralph Goodale, le gouvernement de Trudeau est incapable à l’heure actuelle de prévoir le nombre d’Haïtiens qui vont bientôt traverser la frontière canado-américaine. Il faut cependant noter que 10 000 demandeurs d’asile ont déjà été pris en charge l’été dernier par les autorités du pays.

De nombreux organismes internationaux de droits humains, plusieurs compatriotes haïtiens et spécialistes dans les questions migratoires retenaitent leur souffle et attendaient le verdict du Département Américain de la Sécurité Intérieure concernant les bénéficiaires du TPS. La nouvelle est tombée hier lundi 20 novembre : juillet 2019, les 58 000 haïtiens qui sont visés par ce programme devront quitter les États-Unis et il n’y aura pas de prolongation au-delà de ce délai de 19 mois.

Le Canada, selon le ministre de la Sécurite publique, devra bientôt connaitre, une nouvelle vague de réfugiés haïtiens en provenance des États-Unis. Selon Ralph Goodale, le gouvernement de Trudau ne connait pas encore le nombre d’Haïtiens qui traverseront la frontière. C’est un nombre imprévisible pour le moment, a-t-il dit tout en rassurant que les services frontaliers, Immigration Canada et la Gendarmerie royale du Canada seraient tous prêts à faire face à un nouvel afflux de migrants, selon ce que révèle le journal de Montréal.

Des milliers ont, par contre, déjà trouvé refuge au Canada et sont pris en charge par les autorités. Le défi, selon le ministre, sera non seulement de faire respecter les lois canadiennes, mais aussi respecter nos obligations internationales.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :