Lundi 18 Juin, 2018

TPS : 16,000 Haïtiens ont déjà obtenu un statut de résident aux USA

22 juillet 2019, environ 40,475 ressortissants haïtiens bénéficiaires du Statut de Protection Temporaire (TPS) encourent le risque de la détention ou de la déportation aux États-Unis, selon Me Sœurette Michelle, avocate haïtienne résidant en Floride.

L’association Avocat des Haïtiens en Floride, structure à laquelle appartient Me Michelle, a déjà entrepris de nombreuses démarches en vue d’accompagner ces ressortissants en difficulté et « habités d’une psychose de peur », selon elle. À présent, seulement « 16,000 ressortissants haïtiens ont déjà obtenu un statut de résident » sur les 56 à 58,000 Haïtiens en attente actuellement.

L’État haïtien doit voler au secours de ces ressortissants en mettant à leur disposition des avocats qualifiés et fins connaisseurs du système explique Me Michelle. Ce qu’il faut comprendre : parmi les 40,475 ressortissants en situation irrégulière, les dossiers ne se ressemblent pas, précise Me Michelle. Si vous avez 40 personnes, vous pourriez découvrir 40 cas d’immigration différents, souligne-t-elle.  

Par ignorance également, les ressortissants ne savent plus s’ils peuvent recourir à « Legal services » afin de découvrir les autres couloirs d’immigration pour lesquels ils peuvent appliquer, en cas de disqualification pour le renouvellement du TPS.

Autres moyens de s’en sortir : si un ressortissant est marié avec un citoyen américain ou s’il a un enfant d’origine américaine âgé de 21 ans ou plus. Dans le dernier cas, parent et enfant peuvent appliquer pour une demande de statut de résident pour la personne concernée, a expliqué Me Michelle sur Radio Vision 2000 ce lundi.

Le 20 novembre dernier, le Département de la sécurité intérieure (DHS) des Etats-Unis a accordé un prolongement de 18 mois du Statut de Protection Temporaire (TPS) à plus de 50 000 migrantes et migrants haïtiens bénéficiaires de ce programme.