Mercredi 19 Décembre, 2018

Haiti: "Toutouni", un mouvement d’étudiants qui dénonce par la nudité

Des étudiants de l’université d’Etat d’Haïti (UEH) protestant en sous-vêtements

Des étudiants de l’université d’Etat d’Haïti (UEH) protestant en sous-vêtements

Des étudiants de l’université d’Etat d’Haïti (UEH) et de la classe universitaire de la capitale ont lancé ce lundi 3 décembre 2018 un mouvement baptisé « Toutouni ». En portant que des sous-vêtements pour fouler le macadam, les étudiants expriment par ce mouvement leur ras-le-bol face au laxisme de l’Etat haïtien.

Revendiquer ses droits dans la rue peut bien attirer l’attention, mais elle peut l’être d’avantage quand la revendication porte la marque de la nudité, croient les organisateurs. Et en effet, ce lundi 3 décembre, la marche de nombreux étudiants en sous-vêtements dans les rues de l’Avenue Christophe n’a pas été inaperçue. 

"Toutouni" comme mouvement de protestation est le nouveau credo d’un ensemble d’universitaires qui veulent être des acteurs de leur avenir, selon Luder Providance, un des étudiants ayant pris part au mouvement hier lundi, à l’avenue Christophe. Tout comme le groupe Barikad Crew l’avait chanté dans sa meringue carnavalesque de 2015, ces jeunes exposent une société dépourvue de presque tout ce qui est préliminaire.

Portant une couche de bébé et une pancarte enrôlée à son cou, Providance porte un message, une revendication. Celui de l’Hôpital Universitaire d’Etat d’Haïti (HUEH) ou "l'Hôpital général", en crise depuis des mois, où des patients meurent faute des matériels de soins.

Pour ces étudiants, un Etat incapable de résoudre les problèmes d’ordres sociaux et structurels de son peuple est un Etat déshabillé. La plupart d’entre eux critiquent aussi l’Université d’Etat d’Haïti qu’ils estiment être elle aussi « Toutouni ».

Cette manière de représenter l’Etat haïtien est aussi un moyen de faire un pied de nez à un "Etat sans fondement, sans essence, vide d’institution et d’autorité", explique Providance. Les protestataires promettent d’intensifier leur mouvement afin de faire entendre leurs voix et soulever la conscience populaire face à la situation actuelle en Haiti.

« Cette marche est une grande première qui annonce une longue lutte pour meilleure société », annonce Providence.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :