Samedi 20 Janvier, 2018

« Tous les demandeurs d’asile ne sont pas concernés par le TPS »

mae.gouv.ht

mae.gouv.ht

Le ministre des affaires étrangères Antonio Rodrigue était à la maison d’Haïti le mardi 8 août 2017 dans la soirée. Une occasion pour lui de parler du pourquoi de son voyage à Montréal, de la nouvelle politique migratoire des Etats-Unis, des Haïtiens concernés par le statut de protection temporaire et de la situation des réfugiés qui sont dans les centres d’hébergement au Canada.

« Le but de notre visite c’est pour d’abord apporter la solidarité du gouvernement et du peuple haïtiens à nos frères et sœurs qui sont arrivés ici [Montréal] dans les conditions que vous savez, nous sommes sensibles à leur situation ». Témoigne le chancelier haïtien. Il a également remercié le Canada d’avoir accueilli et d’avoir hébergé les Haïtiens en attendant de régulariser leur situation. Régularisation en cours si on en croit le ministre : « nous avons rencontré le maire de Montréal. Nous avons parlé également avec la ministre de l’Immigration du Québec (…) aux compatriotes qui sont ici. On a parlé de documents d’identité, de passeport... Voir comment les donner à ceux qui n’en n’ont pas. Ils vont en avoir besoin pour tout le processus d’inscription, de régularisation de leur statut (…) »

Toujours selon le Ministre, les réfugiés, du moins la grande vague d’Haïtiens qui traverse la frontière pour se rejoindre le Canada n’est pas concernés par le TPS, certains sont ceux qui vivaient en situation irrégulière, d’autres viennent du Mexique ou du Brésil.

En ce qui concerne les Haïtiens bénéficiant du TPS et de l’expiration de celle-ci, le ministre affirme avoir entamé des négociations avec les Etats-Unis par l’entremise de l'ancien secrétaire du département de la sécurité intérieure John Kelly pour une autre extension de six mois mais il ne se fait pas d’illusion, c’est temporaire donc un jour ou l’autre cela prendra fin. Mais il essaie aussi de faire obtenir aux gens bénéficiaires du TPS, d'un statut de résident permanent.

Quoi qu’il en soit, et pour les Haïtiens et pour les réfugiés au Canada, le ministre entend se préparer afin d’accueillir ses enfants du pays dans l'éventualité d'un retour à l'alma mater.

Saonha Lyrvole Jean Baptiste


Recevez gratuitement les dernières nouvelles locales et internationales directement sur votre téléphone :

Téléchargez l’application Loop News Caribbean sur Google Play Store : http://bit.ly/1HHj2Uu

Téléchargez l’application Loop News Caribbean sur l’App Store : http://apple.co/2e3q1Lk