Mercredi 19 Décembre, 2018

CLASSEMENT. Top 10 des athlètes Haïtiens ayant marqué l'année 2018

CLASSEMENT. Top 10 des athlètes Haïtiens ayant marqué l'année 2018

CLASSEMENT. Top 10 des athlètes Haïtiens ayant marqué l'année 2018

Quelle merveilleuse année pour les athlètes haïtiens ! Une 2018 révélatrice pour plusieurs sportifs du pays qui ont marqué les esprits tout au long de l’année. Avec deux coupes du monde de football disputées, des médailles d’or dans des jeux internationaux gagnés, participation dans le tournoi de basket international, le sport haïtien a connu quelque moment de gloire sur la scène internationale. La rédaction de Loop Haïti vous propose 10 athlètes haïtiens qui ont marqué l’année 2018 et fait flotter fièrement le bicolore national aux yeux du monde entier.

10- Philippe Mateo Coles

Agé de 16 ans, Phillippe Mateo Coles a offert à la nation haïtienne sa première médaille d’or en équitation aux Jeux Olympiques de la Jeunesse 2018 à Buenos Aires. En dépit de ses cours intenses à l’école, l’adolescent s’est entrainé en moyenne 3 heures par jours pour préparer le tournoi. Un sacrifice qui lui a valu une médaille d’or dans une discipline qu’il a toujours aimée.

9- Gabrielle Amato

27 octobre 2018 a été un grand jour pour l’adolescente de 17 ans. En effet, le natif de cité soleil a fait flotter le bicolore à l’échelle internationale en décrochant une médaille d’or championnat d’Amérique central et la Caraïbes qui s’est tenu au Guatemala. La rameuse Haïtienne pratique l'Aviron depuis à l'âge de 6 ans. Elle a représenté Haïti à plusieurs compétitions dont les éliminatoires des récents "jeux olympiques de la jeunesse (YOG) au Chili ».

8- Nerlens Noel

Basketteur Newyorkais d’origine haïtienne, Nerlens Noel évolue chez les pros de la NBA depuis 6 années. Drafté par les New Orleans Pelicans en 2013, Nerlens a été « trade » chez les 76xers où il a passé 3 années. Le basketteur de 24 ans a aussi prêté ses services pendant deux ans à la franchise du Texas, Dallas Mavericks et il passait en moyenne 15 minutes sur le parquet.

Cette saison, l’ancien de Kentucky évolue avec les Thunders de Russell Westbrook et Paul Georges. Le pivot Haïtien, doublure de Steven Adam, a une moyenne de 9 points et 7 rebonds par match. Le 27 octobre de cette année, en l’absence de Steven Adam, il a affiché une performance extraordinaire contre les Suns de Phoenix. Nerlens a réalisé un double double historique : 20 points et 15 Rebonds, une première dans sa carrière.

7- Duckens Nazon

Duckens Nazon est actuellement sur les banquettes de Sint Trudien en Belgique. Mais ne laissez pas cette situation vous tromper. Avant d’atterrir chez les Belges, l’international Haïtien a été le Maitre-à-penser de la formation Oldham Athletic pour laquelle il a inscrit six buts dont un bijou qui fut élu le plus beau but du mois de février en Angleterre.

De plus, l’attaquant de 24 ans est le meilleur buteur des Grenadiers en Ligue des Nations avec 5 buts au compteur. Il a été passeur décisif dans la victoire des Haïtiens aux dépens des Nicaragueyens le 17 octobre dernier.

6- Derrick Etienne

Agé seulement de 22 ans, l’attaquant des Red Bulls est indiscutablement l’un des meilleurs Grenadiers évoluant à l’étranger. Il représente l’espoir du football haïtien. Derrick évolue du côté des Etats Unis dans la MLS. Pour l’année 2018, l’attaquant a trouvé le chemin des filets à cinq reprises pour les Red Bulls. Il a inscrit un somptueux but qui a envoyé New York dans les Playoffs de la MLS.

Notons aussi le but de la tête de l’international Haïtien contre le Nicaragua le 17 octobre permettant à Haïti de prendre sa revanche contre le Nicaragua.

5- Donald Guerrier

Le seul Haïtien ayant évolué dans le haut niveau est sans conteste Donald Guerrier, le joueur du FC Qarabag. Vainqueur du championnat Azerbaïdjan avec son club, Donald Guerrier fait partie des fers de lance de l’équipe Qarabag disputant actuellement l’Europa League cette saison.

L’international Haïtien a disputé quatre matchs de Europa League avec son club cette saison et il marqué un but. Sur 143 passes tentées, le grenadier a réussi 107, ce qui représente 75% de passes réussites. Impressionnant !

4- Sherley Jeudy

Haïti a participé à la coupe du monde des moins de 20 ans en France cette année grâce à un but de Sherly Jeudy, le 28 Janvier 2018. Dans la dernière phase des éliminatoires, les Grenadières devraient s’imposer pour composter le dernier billet disponible pour le tournoi. Alertée par Nérilia Mondesir, la joueuse d’Anacaona bat son adversaire de vitesse pour marquer le but victorieux et offrir au pays sa première coupe du monde dans la féminine. Chapeau!

Soulignons que la jeune attaquante a déjà inscrit 16 buts en championnat national de première division.

3- Redondo El Principe Richard

En voilà un grenadier. El principe Redondo a fait briller le drapeau haïtien au Mexique par son talent et son sens de but qui a porté les grenadiers tout au long de la coupe du monde des amputés en novembre dernier. L’attaquant Haïtien a été élu meilleur buteur de la coupe du monde avec 9 réalisations ! Ses buts ont permis à la sélection haïtienne de gagner 6 matchs sur 7 disputés.

2- Melchie Daelle Dumornay

Quelle belle année pour Corventina ! Elle n’a que 15 ans, mais « li sanble twop poulaj li ». En effet, Corventina aligne des statistiques impressionnantes qui laissent les commentateurs sportifs ébahis. Déjà 18 buts en Championnat pour la Grenadière qui vient de faire un stage dans le plus grand club d’Europe : l'Olympique Lyonnais.  

Auteure d’une coupe du monde remarquable en août dernier, Melchie Daelle Dumornay a laissé ses empreintes sur le tournoi. Combativité, puissance dans ses frappes de balles, très fine techniquement, excellente balle au pied, Corventina est sans conteste le futur du football féminin haïtien. Rien d’étonnant qu’elle ait été élue meilleure joueuse de la dernière phase des éliminatoires de la coupe du monde des moins de 17 ans.

1 - Nérilia Mondésir

Une véritable Grenadière, une héroïne nationale… Nérilia Mondesir a réalisé une année de rêve. En 2018, la star de 19 ans est devenue une icône et l’image du football féminin en Haïti. Son nom est connu de tous. Adulée par ses paires, la buteuse Haïtienne a même fait l’objet de plusieurs articles dans la presse locale et internationale dont un de la FIFA soulignant qu’elle est le leader des Grenadières.

Au cours de sa coupe du monde historique, la joueuse de Montpelier a détrôné un certain chouchou haïtien, Emmanuel Sanon qui avait réalisé l’exploit de marquer 2 buts dans un mondial FIFA. Record balayé par Nerigol qui est désormais la meilleure buteuse de l’équipe haïtienne dans une phase finale de coupe du monde en marquant 3 buts pour Haïti.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :