Dimanche 5 Avril, 2020

"Pendez les Blancs", un clip d'un rappeur français fait polémique

Nick Conrad

Nick Conrad

Le clip d'un rappeur méconnu appelant à "pendre les Blancs" a provoqué mercredi un tollé au sein du gouvernement et conduit à l'ouverture d'une enquête du parquet de Paris alors que son auteur assure avoir voulu envoyer "un message d'amour".

Dans son texte, Conrad appelle notamment à tuer "des bébés blancs". "Attrapez-les vite et pendez leurs parents, écartelez-les pour passer le temps, divertir les enfants noirs de tout âge petits et grands", poursuit-il.

Contacté par l'AFP, le service de streaming musical Deezer a dit avoir retiré le titre de son offre.

"C'est totalement inadmissible des paroles comme cela. En plus lorsqu'on est rappeur on a des jeunes parmi ses auditeurs et donc, petit à petit, cela imprime les esprits et donc c'est comme cela qu'on aboutit ensuite aux pires perversions de notre société", a estimé le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, lors d'un déplacement à Tourcoing (Nord).

-"Appel au meurtre et à la haine raciale"-

Le clip a également été dénoncé par Bruno Retailleau, chef de file des sénateurs Les Républicains (LR), ou encore par la présidente du RN Marine Le Pen.

Dans l'après-midi, Nick Conrad s'est toutefois défendu d'appeler à la haine et de vouloir faire "le buzz". "J'ai décidé d'inverser le système de manière à ce que tout le monde, Blancs et Noirs, se rende compte de la situation qui nous marque tous", a-t-il dit à RTL. "C'est un message d'amour en profondeur, plus qu'un message de haine".

"L’appel au meurtre raciste du clip de Nick Conrad est abject et d’une violence inouïe. La liberté de création, ce n’est pas la liberté d’appeler à pendre des Blancs en raison de la couleur de leur peau", a de son côté réagi la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra), qui dit elle aussi avoir "saisi la justice".

bl-kp-zl-gde/spe/cam

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :