Jeudi 29 Octobre, 2020

Marigot en ébullition: un mort, un véhicule de police incendié

Le véhicule de patrouille de la PNH en feu au local du commissariat de Marigot sous tensions ce lundi matin, les policiers en cavale selon notre source.

Le véhicule de patrouille de la PNH en feu au local du commissariat de Marigot sous tensions ce lundi matin, les policiers en cavale selon notre source.

Le climat est tendu en ce lundi 30 septembre dans la commune de Marigot où la population manifeste contre le pouvoir en place. Selon les informations recueillies par notre rédaction, un individu est mort ce matin par balles, lors d'affrontements entre protestataires et policiers.

Les agents des forces de l'ordre, accusés du meurtre de ce citoyen, ont dû, face aux menaces de la population, prendre la fuite avec leur véhicule de patrouille. Ces derniers sont actuellement activement recherchés par les manifestants.

Les citoyens, mécontents, ont mis le feu dans un véhicule qui se trouvait sur la cour du commissariat.

Après deux semaines de protestation marquées par des scènes de violentes et d’affrontements entre civils et policiers, les activités n'ont pas vraiment repris ce lundi, dans la capitale haïtienne et dans d'autres villes de provinces dont Marigot et Jacmel.

A Port-au-Prince, des mouvements de rues se poursuivent en ce moment (3 heures p.m.), notamment à Carrefour aéroport où un journaliste a été blessé par balle. Les citoyens continuent de demander la démission du locataire du Palais national.

Un regain d'activités avait été remarqué ce matin dans quelques endroits dont Delmas ; quelques rares banques avaient ouvert leurs portes; certaines pompes à essence distribuaient du carburant. Par ailleurs, les supermarchés, les établissements scolaires ainsi que d’autres entreprises commerciales n’ont pas fonctionné.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :