Lundi 1 Juin, 2020

Tempête Dorian: Haïti placé en « vigilance jaune ». Les consignes

Selon les modèles de prévision, Haïti ne devrait pas être sous l’effet direct de cette tempête tropicale. Par contre, le pays doit s’attendre à quelques cellules orageuses se détachant des bandes spiralées du système.

Selon les modèles de prévision, Haïti ne devrait pas être sous l’effet direct de cette tempête tropicale. Par contre, le pays doit s’attendre à quelques cellules orageuses se détachant des bandes spiralées du système.

"Cette tempête tropicale est susceptible de provoquer de forts vents et de fortes pluies avec risques, entre autres, d’inondations, de glissements de terrain", selon la Direction de la protection civile.

La tempête tropicale, qui a déjà touché plusieurs pays de la Caraïbe dont Martinique et Sainte-Lucie, continue sa trajectoire et devrait s’approcher d’Haïti ce mercredi, selon les prévisions météorologiques du Centre National américain des Ouragans. Et selon les nouvelles données établies par le Système national de gestion des risques de désastres, d’ici jeudi, cette tempête, soit la 4e de la saison cyclonique, pourrait provoquer des averses orageuses fortes et des rafales de vents spontanées, notamment sur les régions du grand Nord du pays.

Dorian pourrait aussi s’accompagner de forts vents et de fortes pluies avec risques, entre autres, d’inondations, de glissements de terrain et de fortes houles. C’est pourquoi le SNGRD a placé, depuis lundi 26 août, Haïti en « vigilance jaune ». Selon les modèles de prévision, le pays ne devrait pas être sous l’effet direct de cette tempête tropicale. Par contre, la population haïtienne doit s’attendre à quelques cellules orageuses se détachant des bandes spiralées du système.

La Protection civile, organe opérant sous la tutelle du ministère de l’Intérieur, se fait le devoir de rappeler aux personnes vivant dans des zones vulnérables et à hauts risques les consignes de sécurité en cas d’inondations, d’éboulements ou de glissement de terrain. Toujours être à l'affût des informations et des nouvelles diffusées dans les médias (radio, télé, journal) et sur les réseaux sociaux; placer des papiers et des documents importants (passeports, acte de naissance, acte de mariage, papier de titre de propriété, etc) dans un endroit sûr qui ne pourrait pas être atteint par le niveau des eaux.

Mais aussi, les habitants d’une zone près des ravines, d’un courant d’eau ou d’une plage, doivent se préparer à toute éventuelle évacuation si les autorités l’exigeraient en raison de la montée des eaux et de la fragilité des sols.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :