Lundi 21 Octobre, 2019

Telfort Ritchy, un jongleur promu à un brillant avenir

Photo : Telfort Ritchy jonglant avec une bouteille sur le nez: Crédit Photo : Luckenson Jean

Photo : Telfort Ritchy jonglant avec une bouteille sur le nez: Crédit Photo : Luckenson Jean

La 8ième édition du festival Bikini n’était pas uniquement une affaire de musique au bord de la plage. Au sein de cette festivité qui a réuni des milliers d’haïtiens d’horizon divers à Arcahaie ce 5 août, un jeune talent de la rue a présenté un show à caractère spectaculaire en associant machette, bouteille, et bâton en plastique pour un jonglage époustouflant.

Telfort Ritchy n’est pas un résident de la cité du drapeau mais un fils digne de la ville de Port-de-paix, si on reprend littéralement sa présentation à l’équipe de Loop Haïti. Et pourtant, il a bel et bien été présent au festival de Bikini à Arcahaie. Âgé de seulement 20 ans selon ce qu’il déclare, il était présent au festival bikini pour divertir le public. A la fois jongleur, acrobate équilibriste, sa palette de talents est surprenante. Comme dans un cirque enflammé, le jongleur propose un spectacle de feu admirable mêlant technique et art du feu. Des petites flammes aux flammes gigantesques, en passant par les rivières de feu, un bouquet brûlant et explosif c’est ce qu’offre cet artiste de rue.

Avec des bouteilles vides, il construit comme une tour un monticule de 5 bouteilles et le porte, tour à tour sur le front, le nez et le frontal, sous les applaudissements d’un grand nombre de festivaliers curieux.

 

Depuis tantôt trois ans, il dit s’investir dans le jonglage pour partir à la rencontre de nouvelles formes d'art et d'expressions corporelles pour le plus grand plaisir de ses supporteurs. «Avec le jonglage je peux non seulement divertir un public là ou il y a des passionnés du spectacle mais aussi subvenir à mes besoins» explique-t-il. Le jeune talent avoue exercer une pratique dangereuse mais parfois rapporteuse.

Il dit se souvenir de ces dernières prestations dans le dernier carnaval des Cayes qui lui a rapporté une somme satisfaisante. «Le Carnaval de 2017 a été pour moi la plus belle occasion de vendre mon talent», témoigne-t-il. « Lors de ces festivités, mes rentrées tournaient entre 2500 et 5 000 gourdes par jour. C’était le moment durant lequel j’étais le plus achalandé», confie le jeune Telfort.

Si le jeu en vaut la chandelle, il n'est pas sans risque pour Telfort et c'est aussi ce qui constitue le sens de telles démonstrations pour le jeune garçon qui dit n'avoir aucune crainte pour la machette qu’il lance de temps en temps ou qu’il place sur son nez. Ce professionnel du divertissement a été pour le public un véritable équilibriste prenant des risques maîtrisés mais bien réels.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :