Mercredi 19 Décembre, 2018

Technologies: "Les auditeurs Haïtiens prennent-ils en compte le RGPD?"

Gael Beauboeuf

Youtube.com/KOZETEKNOLOJI 

beauboeufg@gmail.com

Gael Beauboeuf Youtube.com/KOZETEKNOLOJI beauboeufg@gmail.com

Lors de la promulgation du règlement général de l'Union Européenne (UE) sur la protection des données (RGPD) le 25 mai 2018, les citoyens de l'UE et certaines autres personnes avaient droit à 8 droits majeurs sur leurs données à caractère personnel. Ce règlement a considérablement modifié le paysage de la confidentialité des informations personnelles pour toutes les organisations en ce qui concerne les citoyens de l'UE et leurs informations personnelles. Ces 8 droits relatifs aux données sont :

1 - Le droit d’être informé -

Les organisations doivent utiliser en toute transparence les données personnelles des clients. Le destinataire des données (le responsable du traitement des données) doit informer la personne, avant la collecte des données, du motif de la collecte des informations personnelles lors de l'activité de collecte des données. Dans le cas d’un client qui ouvre un compte à la banque, les informations personnelles peuvent être sa date de naissance, le numéro d’identification nationale ou encore  le nom de jeune fille de sa mère,

2 - Le droit d'accès

Les personnes ont le droit de savoir exactement quelles informations sont détenues à leur sujet, comment elles sont traitées, stockées, quelles données existent et à quelles fins. Cela nécessite que les entreprises doivent savoir à un instant t donné ou se trouve l’information et comment la récupérer.

3 - Le droit de rectification -

Les personnes sont autorisées à corriger les données personnelles si elles sont inexactes ou incomplètes. Ce droit de rectification des données s’applique également à tous les utilisateurs et partenaires de l’organisation collectrice.

4 - Le droit d’effacer -

Ce que l'on appelle également «le droit d'être oublié» permet à un individu de demander la suppression ou la suppression de ses données personnelles sans avoir besoin d'une raison précise pour laquelle il souhaite effacer ses données à vie de façon permanente.

5 - Le droit de limiter le traitement -

Les personnes ont le droit de bloquer ou d’arrêter le traitement de leurs données personnelles. Les citoyens de l'UE peuvent spécifier de ne pas autoriser l'utilisation de leurs informations personnelles à des fins spécifiques.

6 - Le droit à la portabilité des données -

Les personnes ont le droit de conserver et de réutiliser leurs données personnelles à leurs propres fins. Par conséquent, une personne a le droit de déplacer, copier ou transférer ses données personnelles d'une organisation (responsable du traitement) à une autre.

7 - Le droit de s’opposer

Dans certaines circonstances, les individus ont le droit de s’opposer à l’utilisation de leurs données personnelles à certaines fins. Cela inclut l'utilisation de données à caractère personnel à des fins de recherche marketing, scientifique et historique, ou pour l'accomplissement d'une tâche d'intérêt public. Les individus ont le droit de s’opposer à ce qu’ils soient soumis aux autorités publiques ou aux organisations qui traitent leurs données sans consentement explicite.

8 - Droits de prise de décision et de profilage automatisés

Le RGPD permet l'existence de garanties particulières qui donnent aux individus le pouvoir de déterminer eux-mêmes quand, comment et quel type d'informations ils souhaitent communiquer aux autres. En tant que tel, le droit de l'UE accorde aux particuliers le droit de ne pas être soumis à une prise de décision automatisée

En tant qu’entreprise avez-vous un client, un vendeur, un fournisseur de service quelconque d’un pays de l’union européenne ? Si oui, le RGPD vous concerne car des sanctions s’appliquent au non respect de ce règlement.


Gael Beauboeuf

Youtube.com/KOZETEKNOLOJI

beauboeufg@gmail.com

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :