Samedi 26 Septembre, 2020

TechCampOkay:USA veulent renforcer le climat d’entreprenariat en Haiti

Photo : Twitter / US Embassy

Photo : Twitter / US Embassy

L’Ambassade des Etats-Unis a Port-au-Prince a lancé vendredi, dans la ville des Cayes, en présence de la mairesse de la commune, Marie Claudette Régis, du Président de la Chambre du Commerce et de l’Industrie du Sud, Pierre Antoine Borgat, d’une trentaine de participants et d’autres partenaires, le programme TechCamp Okay qui aura lieu à l’hôtel La Crétonne, jusqu’au 29 avril autour du thème «L’Entrepreneuriat: adapter, habiliter et évaluer».

Cette initiative de la représentation diplomatique américaine en Haiti réunit pas moins de 30 de jeunes entrepreneurs des Cayes et de la région du Sud du pays en vue de faciliter des échanges fructueux entre eux et d’autres personnalités d’Haiti et des Etats-Unis, expérimentées dans le secteur entrepreneurial, sur notamment le rôle décisif et indispensable des outils technologiques au développement des entreprises à l’ère actuelle.

Renforcement des capacités, réseautage avec le gouvernement, la société civile et des experts en Affaires, sont les principaux points qui seront au rendez-vous lors deux prochains jours de ce rassemblement.

TechCamp Okay est un programme de “partage d’informations et de technologies entre des entrepreneurs ayant étudié et évolué aux Etats-Unis et d’autres oeuvrant en Haiti, ont fait savoir les responsables, durant la conférence de presse de lancement. Les 30 participants sélectionnés auront la chance, lors des ateliers de consultations ou de formations, d’échanger avec ces personnalités sur entre autres, les moyens de faire croitre leurs entreprises.

“C’est un weekend de brainstorming”, a déclaré l’ambassadeur des Etats-Unis, Michele Sison au cours de son intervention à ce lancement. Une fin de semaine de réflexions entre les entrepreneurs des Etats-Unis, d’Haiti avec “ses jeunes entrepreneurs des Cayes et du département du Sud sur la façon dont les technologies peuvent les aider à surmonter les défis”, a-t-elle dit.

Les moyennes et petites entreprises sont l’épine dorsal de l’économie aux Etats-Unis, a souligné la diplomate lors de la conférence de presse ayant précédé l’ouverture des activités. A travers des projets comme la TechCamp Okay, Haiti Tech Summit, l’Ambassade des Etats-Unis disent exprimer leur intention de soutenir et de renforcer le climat d’investissement et d’entreprenariat en Haiti. 

“Un climat fort d’investissement et d’entreprenariat fort, une économie stable en Haiti pour que les Haïtiens puissent prospérer”, a-t-elle exprimé.

Johnson Phycien, jeune entrepreneur, est un participant au TechCamp Okay 2018 et se dit heureux d’avoir été sélectionné par l’ambassade pour ce programme d’échanges. “J'en suis très reconnaissant. C’est une très bonne initiative et je l’apprécie vraiment.” 

Pour les retenus, il n’y a pas que contentement, mais aussi des attentes. “Premièrement j’espère que TechCampOkay m’aidera à intégrer facilement le grand réseau de jeunes entrepreneurs évoluant dans le Sud, dit Physicien. Ensuite, j’espère que les mentors/tuteurs recrutés pour le programme vont partager avec nous leurs expériences en affaires, nous parler aussi de leurs échecs et comment ils les ont surmontés”. 

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :