Mardi 29 Septembre, 2020

Tamara Suffren rend un nouvel hommage à Manno Charlemagne

Tamara suffren lors de sa prestation live ce dimanche 7 juin 2020.
Crédit photo: FB Tamara Suffren/musique

Tamara suffren lors de sa prestation live ce dimanche 7 juin 2020. Crédit photo: FB Tamara Suffren/musique

L’artiste Tamara Suffren a offert une prestation 2.0 ce dimanche 7. Elle a rendu, à l’occasion, un hommage au célèbre et feu Manno Charlemagne, décédé le 10 décembre 2017 des suites d’un cancer de poumon.

Les artistes et groupes prennent dorénavant d’assaut la toile pour leur prestation; ça on a fini par s’y habituer. La surprise réside à présent dans l’attente, dans la découverte de qui d’entre eux offrira le spectacle du jour.

Lire aussi: Tamara Suffren, l’« Impulsion » gardée intacte

Dimanche 7 juin, la chanteuse Suffren s’est une nouvelle illustrée de tout son talent. Dans un spectacle introduit par le maitre du jeu Carel Pedre, la jeune femme, confiante, a investi la scène dans son ensemble blanc, comme pour annoncer aux spectateurs 2.0 que sa prestation sera immaculée, pure, sans fioritures. Et ils ont été servis.

 

L’artiste a tout de go fait voyager le public à travers des textes de son cru, gravés sur ses deux albums (Lespwa en 2013 et Impulsion en 2018). Elle a aussi fait siennes les paroles de certains autres artistes dans l’interprétation de leur morceau. Une performance scindée en deux, dont le début de la 2e partie fut entièrement consacrée à l’illustre Manno Charlemagne balayé par un cancer de poumon le 10 décembre 2017.

Lire aussi: Le chanteur Manno Charlemagne est mort

Parée de sa longue jupe jaune et de son haut noir, la jeune femme a passé en revue le répertoire du chanteur et s’est laissée conquérir par quelques morceaux avec lesquels elle a offert un « potpourri » au public virtuel. Déjà trois ans que Manno est parti; avec Tamara Suffren ce dimanche soir, on aurait dit qu’il était encore parmi nous.

De « Bonjou », « Kenbe pa lage », « Pran men m », « kite m di w », en passant par « kreyòl pale, kreyòl konprann », « lè w manyen m », « Gad on peyi » pour terminer sur une note évangélique avec le morceau phare du groupe Eben-Ezer « Jezi », l’artiste et ses musiciens ont assuré.

Lire aussi: Tamara Suffren attendue en concert pour la première fois à Montréal

Il faut préciser que ce n’est pas la première fois que la jeune artiste rend hommage à celui qu’elle considère comme un « mentor ». On se souvient de la soirée du 13 avril 2019, à Yanvalou, ou la chanteuse avait chanté à tue-tête les chansons de ce dernier à travers le concert baptisé « Manno, ou kite tras ».

L’artiste mérite un 10/10 pour l’harmonisation qui régnait entre les musiciens et l’artiste, l’accompagnement des choristes qui n’a laissé entendre aucune fausse note de la soirée.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :