Jeudi 19 Septembre, 2019

[VIDEO] Tamara Suffren, l’« Impulsion » gardée intacte

La chanteuse Tamara Suffren

La chanteuse Tamara Suffren

Tamara Suffren, qu’on n’a pas entendue tourner en boucle depuis des lustres, revient sur les planches musicales avec un disque neuf. Cinq ans après « Lespwa », elle sort son second album : Impulsion.

Impeccable. Amplement ancré dans la tradition musicale locale dont elle incarne la perpétuation. Fidèle aux rythmes sacrés du terroir conservés dans un coin du panthéon vodou. Entre le premier disque, éclipsé par les démons du showbiz et le second, qui opère un impétueux va-et-vient entre jazz, troubadour, world music et ballade, il y a cette énergie brûlée entre deux univers, cette impulsion qui est gardée intacte, maintenue entre deux notes. Entre deux chants qui rassemblent tout un gratin de musiciens habitués à traverser les ponts existant musicalement entre Haïti, l’Amérique noire et l’Afrique.

 

Impulsion raconte les vécus de la chanteuse qui n’oublie jamais son éternelle lune de miel avec la poésie. Pour raconter toutes les embûches esquivées, les tracks ou collabo perdus, les péripéties de l’enregistrement. Elle a tenu bon. Mais, par-dessus-tout, Impulsion crache son ras-le-bol face à un pays laminé qui cautionne l’impunité, la corruption, l’exil. Qui transforme nos craintes, nos déboires et nos chagrins en humour.

Demain jeudi 13 septembre, au restaurant Le Villate, elle signe cet opus contenant 10 chansons dont « Gad’on peyi » (qui tourne en boucle sur la toile, il y a un mois et où elle laisse planer l’ombre de Manno Charlemagne) et enregistré dans les studios de  l’Institut Français.

Pourquoi acheter cet album ? « Les sujets nous parlent, nous concernent et sont tirés de l’actualité. J’ai sué sang et eau, dépensé de l’énergie, dégagé moult émotions pour offrir un album de bonne facture ».

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :