Dimanche 8 Décembre, 2019

Taiwan annonce l’augmentation de son aide alimentaire à Haïti

Yui Tah-ray, Directeur général du département des Affaires d’Amérique latine et des Antilles au ministère des Affaires étrangères, à Taipei./Photo: Liberty Times.

Yui Tah-ray, Directeur général du département des Affaires d’Amérique latine et des Antilles au ministère des Affaires étrangères, à Taipei./Photo: Liberty Times.

Taïwan a annoncé l’augmentation de son aide alimentaire au bénéfice des Haïtiens. Par le biais de l’ambassade du Taïwan, 8, 600 tonnes d’aide seront remises au gouvernement haïtien l’an prochain, selon ce qu’a annoncé, 19 novembre, le directeur général du département des Affaires d’Amérique latine et des Antilles au ministère des Affaires étrangères, Yui Tah-ray.

Une quantité de plus de 10, 000 tonnes sera ajoutée d’ici l’an prochain, selon les propos de Yui Tah-ray, prenant la parole au ministère hier mardi. Il a été cité par Taïwan Info. Taïwan entend à ce propos, collaborer avec Food For The Poor, organisation américaine caritative, afin d’atténuer la crise, a-t-il expliqué.

Taïwan n’intervient pas en Haïti uniquement dans la distribution de d’aliments. Mais il apporte aussi un appui structurel et institutionnel. En ce sens, le pays avait fait don, début octobre, d’une flotte d'une trentaine de véhicules, dont 17 blindés, à la Police Nationale d’Haïti (PNH). 

Lire | Le Taïwan a fait don d’une flotte de véhicules à la PNH

Plongé dans une grave crise depuis plus de 9 semaines et asphyxié par des mouvements de révolte, le pays fait face à d’énormes défis humanitaires. Des militants, en bloquant certaines rues de la capitale et dans d'autres villes, empêchent l’acheminement de l’aide de la communauté internationale.

De nombreux organismes internationaux s’activent à fournir une assistance au pays. L’USAID a annoncé, il y a quelques heures, le début dans el nord-ouest d’une opération de distribution d’aide alimentaire dont l’objectif est de toucher 13, 000 personnes.

Dans son dernier rapport couvrant la période allant d’octobre à décembre 2018, e Conseil National pour la Sécurité alimentaire avait déjà tiré la sonnette d’alarme en prédisant que l’insécurité alimentaire risquerait de toucher 2,6 millions de personnes en Haïti. C’est dans cette optique que de nombreuses instances internationales ont voulu prêter main forte aux Haïtiens en difficulté.

Le pays devrait aussi compter sur 9 millions d'euros d’aide alimentaire de l’Union Européenne, en réponse à la détérioration de la situation alimentaire et nutritionnelle.

Lire| L’UE mobilise 9 millions d’euros pour la crise alimentaire en Haïti

 

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :