Mardi 18 Septembre, 2018

Accusé de surfacturation, le ministre Agénor Cadet répond à l’UNNOH

Pierre Josué Agénor Cadet, ministre de l'Education nationale et de la formation professionnelle (MENFP)

Pierre Josué Agénor Cadet, ministre de l'Education nationale et de la formation professionnelle (MENFP)

Le ministre de l’Éducation Nationale, accusé de surfacturation de kits scolaires par l’Union Nationale des Normaliens Haïtiens (UNNOH), rejette les allégations portées contre lui. Il déclare n'être nullement impliqué « ni de près ni de loin » dans cet acte de corruption et le dernier rapport de la Cour Supérieure des Comptes, dit-il, peut en témoigner.

« Le chèque en question est en circulation de ministères en ministères depuis un an comme un trac et n’est pas signé en mon nom », a rétorqué Josué Agénor Cadet, qui signale que l’appel d’offres pour l'achat des kits avait été lancé avant qu’il n’occupe le fauteuil de chef du MENFP. Le dernier rapport sur la question de surfacturation de kits publié par la Cour Supérieure des Comptes peut en témoigner : outre l’ex-ministre limogé Roosevelt Bellevue qui est accusé dans cette affaire, il y a Jude Alix Patrick Salomon qui était dans le viseur du CSC/CA, a-t-il rappelé.

Il affirme que les accusations portées contre lui par l’UNNOH visent à porter atteinte à son intégrité et à salir son image. Amer et très remonté contre Josué Mérilien, Coordonnateur de l’UNNOH, M. Cadet nie les plaintes déposées devant la Cour supérieure des comptes et a fait remarquer (sur les ondes de Radio Caraïbes vendredi matin), que « Mérilien est un corrompu, un amoral et un immoral qui empoche de l’argent dans tous les ministères, qui exploite les étudiantes de l’École Normale Supérieure ».

À l’approche de la rentrée des classes, il précise que tous les manuels subventionnés sont déjà prêts à 75%. « D’ici la semaine prochaine, ils seront disponibles au comptoir des libraires. Ceux en dotation sont déjà disponibles à 100% ». Il confirme que 5,837 lettres de nomination, avec leur avis financier attaché, ont été signées et s’achemineront vers le ministère des Finances pour les suites administratives.