Samedi 14 Décembre, 2019

La Radio Télé Shalom est toujours dans le collimateur de la DGI

Soupçonnée de fraude, la Radio Télé Shalom est toujours dans le collimateur de la DGI. Photo: Shalom Tabernacle de Gloire

Soupçonnée de fraude, la Radio Télé Shalom est toujours dans le collimateur de la DGI. Photo: Shalom Tabernacle de Gloire

Nouveau rebond dans l’affaire Radio Télé Shalom qui ne décidait pas de payer à la Direction Générale des Impôts (DGI) la somme de ses impôts entre 2015 et 2018 élevés à 3 557 569, 69 de gourdes. L’institution avait saisi les comptes en banque du pasteur titulaire de l’église, André Muscadin, qui a emprunté la voie des médias pour dénoncer ce qu’il qualifie de « vol ».

André Muscadin avait même menacé de lever sa meute de fidèles contre le gouvernement si la DGI ne faisait pas marche arrière. « Je donne un ultimatum de 2 jours aux autorités de l’Etat pour qu’elles reviennent sur leur décision. En plus, nous ne négocierons qu’avec le président de la République », avait-il lancé au cours d’une veille de nuit organisée le 12 octobre dernier.

Une réunion a été effectivement tenue entre le président de la République et le pasteur qui s’est rendu le lendemain à la DGI pour régler l’affaire. « Le pasteur Muscadin a décidé de payer à César ce qui est à César », a déclaré le pasteur Sylvain Exantus qui s’est également rendu à la DGI avec André Muscadin. 

Selon les dernières nouvelles publiées par Radio Caraïbes FM à ce sujet, la DGI vient de constater, au moment de son recouvrement, qu’une mise à jour a été effectuée sur son système. Le bordereau de la Radio Télé Shalom inscrit sur son site est miraculeusement passé de 3 981 gourdes à 433 000 gourdes sans qu’aucune somme n’ait été déposée au préalable.

« Une fois qu’André Muscadin a constaté que ses taxes ont été réduites, il est passé payer les 433 000 gourdes silencieusement à la DGI ». Actuellement, la Direction Générale des Impôts mène une enquête pour retracer les fonctionnaires impliqués dans ce dossier. Le Commissaire du gouvernement pourrait se saisir du dossier une fois que les fraudeurs seront repérés. 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :