Samedi 11 Juillet, 2020

Sophia Martelly obtient décharge, André Michel crie au scandale

L'ancienne Première dame de la République, Sophia Martelly

L'ancienne Première dame de la République, Sophia Martelly

Pour avoir géré entre 50 à 70 millions de dollars à la Commission Nationale de Lutte contre la Faim et la Malnutrition (COLFAM) sous la présidence de son époux chanteur, Sophia Martelly obtient décharge de la Cour Supérieure des Comptes et du contentieux administratif (CSC/CA).

L'avocat et militant, André Michel, se dit indigné par cette décision et indexe la Cour supérieure des comptes qu'il qualifie d'institution « pourrie jusqu’à la moelle. On ne pourra pas compter sur la Cour pour mener cette bataille contre la corruption », dit-il. 

La décharge accordée par la CSC/CA à Mme Martelly, doit-elle discréditer les juges ? En tout cas, de l'avis de l'avocat Michel, « c’est scandaleux d’accorder décharge à l’ancienne Première dame ».

Il est à rappeler que Sophia fut frappée, en avril 2016, d’interdiction de départ, ainsi que son fils Olivier qui, lui, gérait des millions de dollars et dirigeait la Commission d’appui de coordination des infrastructures de sport et d’accompagnement de la jeunesse haïtienne.

 

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :