Mardi 20 Août, 2019

Sécheresse à Cornillon : Jovenel Moïse s'en va chercher l'eau

Le président de la République lors de sa visite à Cornillon Grand-Bois

Le président de la République lors de sa visite à Cornillon Grand-Bois

Le président de la République, Jovenel Moïse, s'est rendu dans la commune de Cornillon/Grand-Bois le samedi 9 mars. Le but de la visite du chef de l’Etat a été de faire un inventaire des problèmes - notamment la sécheresse - auxquels fait face cette commune et trouver des solutions pouvant conduire au développement de cette localité.

Le président Jovenel Moïse, accompagné de ministres et de parlementaires, a visité plusieurs institutions étatiques de la commune de Cornillon/Grand-Bois, en détresse depuis quelques jours, à cause notamment de la sécheresse. Le président qui dit entendre le cri de cette population, veut entamer des démarches afin d’apporter une solution rapide à ce problème grave qui prive la zone de sa production agricole, selon une note de la présidence.

Le chef de l’Etat a annoncé à la population cornillonoise que diverses initiatives ont été lancées, parmi lesquelles, le forage des puits dans certains endroits pour identifier la présence de l'eau. "Dans quelque temps, l'eau sera disponible dans vos réservoirs", a promis le président. La Direction Nationale de l’eau Potable (DINEPA) prévoit la construction d’un réservoir de granulés de béton et également un plan visant à mobiliser une brigade de jeunes topographes dans cette communauté pour aider la DINEPA en approvisionnement en eau, a-t-il poursuivi.

Moïse a promis le redémarrage d’autres travaux d’infrastructures ainsi que des initiatives étatiques dans la commune. D’une part, le ministre des travaux publics souligne la possibilité de réaliser différents projets d’approvisionnement en eau, d’électricité et de routes etc. D’autre part, celui de l'agriculture a promis à la population la distribution de semences agricole ainsi que l’ouverture prochaine d’un bureau agricole communautaire pour accompagner les planteurs.

De nouvelles promesses venues 13 mois après que le président avait annoncé que la caravane du changement réaliserait des travaux dans l’Ouest notamment dans les zones de Kenscoff, Gressier, Cornillon Grand-bois, Fonds-Parisien et Thomazeau. En effet, le 7 février 2018, il avait procédé au lancement de la caravane au Champ-de-Mars, activité durant laquelle une dizaine d’engins lourds devrait être remise à la direction départementale de l’Ouest du Ministère des Travaux publics transports et Communications (MTPTC) pour des travaux dans les zones susmentionnées.

Or, le 6 mars 2019, soit environ un mois après le lancement de la caravane dans le département de l'Ouest, les mairies de Cité-Soleil et de la Croix-des-Bouquets ont, dans un élan de protestation contre la caravane du changement fait savoir qu'aucun des travaux promis n'avait encore démarré.

À noter que Cornillon est une commune du département de l'Ouest, dans l'arrondissement de Croix-des-Bouquets. Située à l'est de Port-au-Prince, soit à 52 km, elle compte environs 60 mille habitants, pour une superficie de 223,24 km2.

Leta a te reponn prezan jou kite samdi 9 mas 2019 la nan lokalite Kòniyon/Granbwa pou pote solisyon rapid pou popilasyon an. pic.twitter.com/Mta6rxpw35

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :