Lundi 16 Septembre, 2019

Schiller Louidor : « Pas d’élections, sans un procès Petrocaribe »

Le militant politique du secteur démocratique et populaire, Schiller Louidor

Le militant politique du secteur démocratique et populaire, Schiller Louidor

La structure dénommée « Secteur Démocratique et Populaire » prend une position stricte face à la réalisation des élections législatives et municipales. En conférence de presse ce 21 janvier, les membres de cette frange de l’opposition rejettent toute idée d’enclencher un processus électoral sans un procès autour de la dilapidation présumée des fonds Petrocaribe.

« Il n’y aura pas d’élections cette année, sans la réalisation du procès Petrocaribe », tance l'un des têtes de pont du Secteur Démocratique et Populaire faisant croire que le regroupement est catégorique là-dessus. Qui pis est, dit-il, avec Jovenel Moïse à la tête du pays et un Conseil Électoral dirigé par Léopold Berlanger.

Le dirigeant du parti ‘’Fanmi Lavalas’’ qui se montre méfiant face au pouvoir en place, reste très critique par rapport au dialogue que prône le président Jovenel Moise et remet en doute la crédibilité que peut avoir des élections organisées par une agence électorale ayant Léopold Berlanger à sa tête.

Par ailleurs, Schiller Louidor annonce que le regroupement politique appellera bientôt à une mobilisation générale en commençant par une série de manifestations improvisées à travers le pays afin de forcer Jovenel Moïse à quitter le pouvoir.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :