Dimanche 17 Juin, 2018

Scandale Sexuel: licenciements et démissions au sein de la Croix-Rouge

21 employés de la Croix-Rouge ont démissionné ou ont été licenciés pour des infractions sexuelles

21 employés de la Croix-Rouge ont démissionné ou ont été licenciés pour des infractions sexuelles

Les révélations de cas d’infractions sexuelles ne cessent de surgir dans les rangs des organisations humanitaires depuis le scandale Oxfam en Haïti. Les dernières nouvelles concernent la Croix-Rouge. Au fait, il est rapporté que des membres du personnel de cette organisation ont été licenciés et d’autres ont démissionné pour inconduite sexuelle.

« J'ai demandé à mes équipes de fouiller les données que nous avons sur l'inconduite sexuelle, et je peux vous dire que depuis 2015 nous avons identifié 21 membres du personnel qui ont été licenciés pour avoir payé des services sexuels ou démissionné lors d'une enquête interne», confie Yves Daccord, Directeur Général international de la Croix-Rouge.  

Ce comportement est une trahison des gens et des communautés que nous sommes là pour servir, opine le directeur qui se dit : « attristé de rapporter ces chiffres ».

M. Daccord admet que le secteur humanitaire dans son ensemble vit un moment décisif. La Croix-Rouge doit servir d’exemple, dit-il, aux bénéficiaires de ces nombreux services fournis à travers le monde.

En ce sens, le responsable informe du fait que, depuis 2006, le Comité Internationale de la Croix-Rouge a formellement interdit toutes formes de pratiques consistant à obtenir des services sexuels par prostitution. Et ce, « même dans des lieux où la prostitution est légale ».

Aucune information n'a été communiquée sur les pays de provenance des individus épinglés.

Sources combinées : AP et RTE