Mercredi 3 Juin, 2020

Scandale sexuel: Les noms des impliqués sont transmis à l'Etat haïtien

Le gouvernement haïtien a annoncé, cette semaine, une enquête sur le scandale sexuel au cœur duquel nage l’ONG britannique OXFAM depuis qu’il a été révélé que des employés de l’organisation auraient profité de l’atmosphère post 12 janvier pour abuser sexuellement de jeunes femmes vulnérables en Haïti. De son côté, tout en dévoilant ce vendredi son plan d’action visant à combattre le harcèlement sexuel en son sein, l'ONG a annoncé avoir déjà transmis les noms des hommes impliqués dans cette affaire au Gouvernement haïtien.

L’ONG britannique faisant face en ce moment à des scandales sexuels en Haïti et en Afrique a annoncé aujourd’hui un plan d’action visant le renforcement de son système et l'éradication des problèmes de harcèlement sexuel en son sein. Des experts éminents des droits des femmes mèneront, de manière urgente, une enquête indépendante sur les pratiques de leurs agents et la culture interne de l’organisation, ont-ils annoncé.

Une commission indépendante de haut niveau, composée d’experts en droits des femmes, sera mise sur pieds en vue de travailler sur les inconduites sexuelles, les responsabilités et le changement de culture au sein d’OXFAM. Elle pourra accéder aux archives de l’ONG, interviewer le personnel, les partenaires et les communautés ou l’organisation humanitaire a déjà opéré.

Dans la même veine, Oxfam annonce la publication de son enquête interne de 2011 sur le personnel impliqué dans l'inconduite sexuelle en Haïti dès que possible et informe avoir déjà transmis les noms des hommes impliqués dans cette affaire aux autorités haïtiennes. 

Tout en se disant « engagés » à faire en sorte qu’il n’y ait plus de sexisme, de discrimination ou d’abus sur personne, encore moins sur les femmes, les responsables d'Oxfam disent espérer pouvoir « regagner la confiance » du monde et que les acteurs vont « continuer à les accompagner dans le combat contre la pauvreté et la souffrance ».

« Quelques mauvais éléments ne définissent pas qui nous sommes, nous restons une organisation engagée dans la justice », a déclaré la Direction exécutive d’OXFAM, Winnie Byanyima.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :