Dimanche 20 May, 2018

[URGENT] Scandale sexuel en Haiti : l’ONG Oxfam réagit

C’est au Times que la bombe a explosé hier 8 février. Des cadres de l’ONG britannique Oxfam ont profité de leurs excursions en Haiti après le tremblement de terre du 12 janvier 2010 pour exploiter sexuellement des survivantes du séisme qu’ils étaient censés venir en aide.

Le Times rapporte que des séances d’orgies où des jeunes filles, parmi elles, éventuellement des mineures, allaient flanquées des t-shirts de l’organisation, étaient courantes. Si bien, qu’Oxfam a pris l’initiative de mener une enquête puis d’enterrer ses embarrassants résultats, de peur d’entacher la réputation de l’ONG qui reçoit chaque année pas moins de 300 millions de livres sterling du gouvernement anglais.

Related Article

La réplique d’Oxfam ne s’est pas fait attendre. En deux temps, l’ONG condamne dans une note le comportement « totalement inacceptable » de certains membres de son staff en Haiti qui ont porté atteinte aux « valeurs et standards qu’on attend de notre personnel ». Dès qu’on a su, une enquête interne fut lancée. Les « allégations d’abus sexuel sur mineures n’ont [néanmoins] pas été prouvées ».

Dans un second temps, Oxfam rejette les accusations attestant sa velléité de couvrir le scandale. Au Telegraph, l’ONG affirme que « ce n'était pas une dissimulation: Oxfam traite très sérieusement toutes les allégations d'inconduite. »

Ils rajoutent : « Un certain nombre de membres du personnel ont été licenciés à la suite de l'enquête et d'autres ont quitté l'organisation avant la fin de l’investigation. Le directeur d’Oxfam en Haiti a assumé l'entière responsabilité des événements qui ont eu lieu sous sa direction et on lui a permis de démissionner parce qu’il a pleinement coopéré et soutenu l'enquête ».