Vendredi 20 Juillet, 2018

Salaire minimum: des syndicats rejettent l'appel au calme du CSS

Des ouvriers en pleine manifestation en mai dernier

Des ouvriers en pleine manifestation en mai dernier

Des réactions commencent à tomber après la note du conseil supérieur des salaires annonçant l’élaboration de son 5ème rapport sur le salaire minimum et appelant les manifestants à rester calmes. 

En effet, la plateforme syndicale des usines textiles-Batay Ouvriye, par la voie de son porte-parole Télémaque Pierre, rejette la note du CSS. Cette structure continue de contester la légitimité du conseil actuel.

« Nous ne sommes pas liés par ce processus enclenché par le CSS, car le 5ème rapport sur la fixation du salaire minimum aurait du déjà être publié », indique Télémaque Pierre. 

Le syndicaliste désapprouve également la position exprimée par le CSS au sujet des mouvements de protestation des ouvriers émaillés parfois de violents incidents. Pour Télémaque Pierre, le conseil a outrepassé ses attributions.

Il annonce la publication d’un nouveau calendrier de mobilisation après les examens officiels afin de continuer de réclamer un ajustement substantiel du salaire minimum. 

Le secrétaire général de la Centrale autonome des travailleurs haïtiens, Fignolé St-Cyr, critique lui aussi la note du Conseil supérieur des salaires. Il accuse le conseil de travailler au bénéfice des employeurs dans le cadre de la fixation du salaire minimum. 

Fignolé St-Cyr annonce également des mouvements de protestation de travailleurs dans les prochains jours.

Related Article