Mardi 10 Décembre, 2019

Saint-Marc: le maire Frantz Ulysse démissionne et rejoint l'opposition

Sur la photo, Frantz Ulysse, maire assesseur de Saint-Marc, portant une cravate rouge. Photo: Page Facebook/Frantz Ulysse.

Sur la photo, Frantz Ulysse, maire assesseur de Saint-Marc, portant une cravate rouge. Photo: Page Facebook/Frantz Ulysse.

L’un des maires assesseurs de la commune de Saint-Marc, Frantz Ulysse, démissionne de son poste. Il décide de rejoindre la population qui réclame un procès équitable sur les crimes financiers impliquant de hauts fonctionnaires de l’État, de meilleures conditions de vie dans toutes les communes et la démission de Jovenel Moïse.

Dans une correspondance adressée au ministre a.i. de l’Intérieur et des Collectivités territoriales, Frantz Ulysse explique qu’il a refusé le projet de la décentralisation de l'administration actuelle, qui selon lui, minimise le rôle des Collectivités territoriales dans le développement réel du pays. Le maire assesseur de Saint-Marc dénonce le fait que l’administration centrale a choisi de réduire les mairies à des actions d’assainissement.

« Après maintes batailles au niveau de l’Association des Maires de l’Artibonite (AMA) et de la Fédération Nationale des Maires d’Haïti (FENAMH) face à l’Administration dont vous êtes membre, j’ai fait choix de démissionner et de rejoindre la population qui réclame un procès équitable sur les crimes financiers de l’État de meilleures conditions de vie dans toutes nos communes, de justice sociale et la démission du président », a écrit Frantz Ulysse au ministre Pierre Josué Agénor Cadet.

Parallèlement, dans une autre lettre ouverte adressée aux citoyens de Saint-Marc, le maire démissionnaire rappelle que le pays se trouve actuellement dans un carrefour difficile et que sa commune n’est pas épargnée. « Nous avons beaucoup et tout tenté, mais nous avons échoué à chaque fois. Nous avons développé des stratégies au niveau local et auprès de l’administration centrale, les démarches n’ont pas abouti », regrette-t-il.

« Je pars aujourd’hui avec le sentiment du devoir non accompli, mais je pars avec la conviction de continuer le combat visant l’éradication du système et la conquête du leadership mérité de Saint-Marc », a déclaré celui qui a été élu sous la bannière du parti UNIR, aux cotés de Nicolas Dorvilus et Sherline Joseph.

En ce sens, Frantz Ulysse affirme s’être lancé dans un combat qui lui commande de se retirer du Conseil. Ce combat, selon lui, s’inscrit dans sa quête pour le bien-être collectif des habitants de la Cité de Nissage Saget. « Pour cela, je me retire et me livre au combat pour le redressement de la situation à l’échelle nationale, et la commune bénéficiera des retombées de cette lutte en faveur de la justice sociale », a-t-il justifié.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :