Dimanche 17 Juin, 2018

Russie: Poutine ordonne de "liquider" les auteurs d'attentat

Le président russe Vladimir Poutine, le 28 décembre 2017 au Kremlin, à Moscou. POOL/AFP / Kirill KUDRYAVTSEV

Le président russe Vladimir Poutine, le 28 décembre 2017 au Kremlin, à Moscou. POOL/AFP / Kirill KUDRYAVTSEV

Vladimir Poutine a ordonné jeudi de "liquider sur place" les auteurs d'attentat mettant en danger les forces de l'ordre après un "acte terroriste" à Saint-Pétersbourg, dans un contexte de menace liée au retour des jihadistes partis en Syrie.

L'explosion d'une bombe artisanale dans un casier de la consigne d'un supermarché de la deuxième ville de Russie a fait 14 blessés mercredi soir, dont 13 ont été hospitalisés, à quatre jours du réveillon du Nouvel an.

Si les enquêteurs ont ouvert une procédure formelle pour "tentative d'homicide", le président russe a qualifié les faits d'"acte terroriste" lors d'une cérémonie au Kremlin pour des militaires ayant participé à l'intervention en Syrie.

Il a ajouté avoir donné l'ordre aux services spéciaux du FSB, "lors des arrestations, d'agir dans le cadre de la loi" ; "Mais en cas de menace pour la vie ou la santé de nos agents, de nos officiers, il faut agir de manière ferme et ne pas faire de prisonniers, mais liquider les bandits sur place", a-t-il ajouté.

Son porte-parole Dmitri Peskov a précisé à la presse que cet ordre concernait "ceux qui se préparent à commettre des attentats dans notre pays".

La Russie a été menacée à plusieurs reprises par l'organisation Etat islamique (EI) et par la branche syrienne d'Al-Qaïda après le début de son intervention militaire en Syrie, le 30 septembre 2015.

Après l'annonce mi-décembre par Vladimir Poutine d'un retrait partiel de ses troupes, les services de sécurité ont dit craindre une arrivée de jihadistes de retour de Syrie et d'Irak maintenant que le groupe Etat islamique a perdu la quasi-totalité de son territoire.