Samedi 17 Février, 2018

Roody Roodboy demande une seule faveur au comité du carnaval national

Roody Roodboy demande au comité du carnaval national l’autorisation formelle de faire partie du parcours. / Roody Roodboy (Facebook)

Roody Roodboy demande au comité du carnaval national l’autorisation formelle de faire partie du parcours. / Roody Roodboy (Facebook)

L’entourage de l’artiste haïtien Roody Roodboy n’a pas encore digéré, semble-t-il, l’expulsion de l’artiste du parcours carnavalesque. Ce dimanche 4 février, à la surprise générale, son manager, le professeur Narcisse Fièvre a adressé une lettre à M. Claudel Dumas, président du comité d’organisation du carnaval national 2018.

L’objectif est clair et net : avoir l’autorisation formelle du comité pour intégrer le parcours carnavalesque les 11, 12 et 13 février prochain sur le Champ de Mars.

« L’équipe de Roody Roodboy a été désagréablement surprise de la pas figurer (sic)  parmi les groupes retenus, étant donné la performance de l’année dernière mais surtout du fait que sa meringue 2018 est sur toutes les lèvres. Malgré tout, on respecte le fait de ne pas être dans la liste officielle des groupes qui feront partie du défilé prise en charge par l’Etat », lit-on dans la lettre, au troisième paragraphe.

La raison principale de la lettre est évoquée dans la section suivante. « L’équipe de Roody Roodboy, voulant, d’une part, satisfaire le public en général et ses fanatiques en particulier à l’occasion de cet important événement, et d’autre part, ayant été approchée par des partenaires du secteur privé pour sponsoriser la participation du groupe au défilé carnavalesque, prend plaisir à soumettre, par la présente, aux membres du comité une demande formelle d’autorisation de faire partie du parcours, tous les frais étant couverts par ses partenaires », indique la circulaire.

Après son expulsion de la liste officielle publiée vendredi 3 février par le Ministère de la culture et de la communication, des personnalités sont montées au créneau pour dénoncer l'instrumentalisation de la plus grande fête culturelle à des fins politiques. Dans l'intervalle, l'artiste avait préféré entreprendre le chemin de la sagesse en se privant de critiques à l'égard des membres du comités. 

Dans une interview adressée au journaliste Guy Wewe samedi 3 février, à l'aude du concert The Masquerade à Tara's, l'artiste avait récusé l'idée de participer au défilé carnavalesque  sur le Champ de Mars par le biais d'un autre char sonore. 

"Je ne veux pas participer au défilé carnavalesque par compassion, je mérite un char au même trotre que tous les autres. Je détiens la meringue la plus populaire du pays, sans distinction aucune. Je valorise beaucoup mon travail", a-t-il avancé, tout en rassurant ses fanatiques de son calme en toute circonstance. 

Au suje des réactions faisant croire que le comité du carnaval aurait des dents contre lui à cause de ses lyrics dénonçant les dérives de la société, Roody Roodboy y voit cela de très mauvais œil. " A part Fred Lizaire, ancien manager de King Posse, j'ignore qui sont les membres du comité et pour quelles raisons valables ils auraient du s'en prendre à moi". 

Entretemps, l'artiste ne chome pas. On le retrouve sur les parcours carnavalesques à Jacmel, Gonaïves même si, dans la cité de l'Indépendance, le crooner a rencontré des difficultés imparables. Ce dimanche 4 février, il avait promis "monts et merveilles" sur le parcours à Delmas. Il n'a pas démenti.