Lundi 1 Juin, 2020

Rixe à Orly: un an avec sursis requis contre les rappeurs Booba et Kaaris

Les rappeurs ennemis Booba et Kaaris se retrouvent jeudi devant la justice t s'expliquer sur leur rixe en plein aéroport d'Orly début août

Les rappeurs ennemis Booba et Kaaris se retrouvent jeudi devant la justice t s'expliquer sur leur rixe en plein aéroport d'Orly début août

Le parquet a requis jeudi soir un an de prison avec sursis contre les rappeurs Booba et Kaaris pour leur rixe à l'aéroport d'Orly, et réclamé des peines allant jusqu'à huit mois d'emprisonnement ferme pour les membres de leurs clans respectifs.

Le procureur a réclamé la relaxe d'un membre de l'équipe accompagnant Booba, qui s'est tenu à l'écart de la cohue. Pour les huit autres membres des deux clans, il a requis entre six mois de prison avec sursis et huit mois ferme, en fonction de la gravité des violences et des antécédents de chacun.

Si chacun devait embarquer dans le même avion pour Barcelone, l'enquête ne permet pas de démontrer un guet-apens de la part d'un des deux camps, selon le parquet. Loin du coup marketing, "cette rencontre est fortuite", a estimé le procureur.

Booba, Elie Yaffa de son vrai nom, et Kaaris, Gnakouri Okou à l'état-civil, entretiennent depuis des années une rivalité à coups de "clashs" sur Internet.

"Je souhaite simplement que cette audience les renvoie tous à leurs responsabilités", a poursuivi le magistrat, en rappelant que les deux rappeurs étaient également "chefs d'entreprise" et "pères de familles".

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :