Dimanche 29 Mars, 2020

La déclaration du PM Lafontant est « ridicule » d'après ce député

 Jean Marie Forestal, président de la Commission Justice et Sécurité à la Chambre des députés.

Jean Marie Forestal, président de la Commission Justice et Sécurité à la Chambre des députés.

« Haïti est un pays sécuritaire » a déclaré jeudi dernier au sénat, le Premier ministre Jack Guy LAFONTANT. Cette déclaration du chef de gouvernement a fait grincer les dents de plusieurs parlementaires, compte tenu de la résurgence des actes de banditisme dans la capitale et dans certaines villes de province.

Le président de la commission Justice et Securite de la chambre basse, Jean Marie Forestal, contacté par LoopHaiti, fustige l'irresponsabilité du chef du Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN). « Je dis que cette déclaration est ridicule, irresponsable (...). Quand un Premier ministre responsable du CSPN a sous ses yeux cette panoplie d'actes d'insécurité, le fait de prétendre les ignorer donne la preuve qu'il ne gouverne rien. » 

Et de continuer, « la gouvernance du pays est restée dans les rues entre les mains des bandits. »

L'élu de Port-de-Paix précise que le PM Jack Guy LAFONTANT et le conseil supérieur de la police seront auditionnés par la Commission Justice et Sécurité ce vendredi à la chambre des députés. « Voilà pourquoi en tant que président de la Commission de Justice et Sécurité à la chambre basse je me suis empressé de l'inviter à s'expliquer non seulement sur la passivité des autorités gouvernementales, mais aussi sur l'impuissance de la PNH vis-à-vis de ces bandits qui prennent en otage certains quartiers de la capitale. »

Que fera-t-il si Jack Guy Lafontant campe sur ses positions ?

« Avec l'accord de mes collègues députés autour de la table, je leur demanderai de passer à une séance d'interpellation » tance Jean Marie Forestal qui menace de mettre fin à la séance, sans autre forme de procès.

Qu’en est-il de la MINUJUSTH ?

« En tant que responsable d'État, je vais éviter de pénétrer ce tunnel, commence le député. La MINUJUSTH se trouve ai début d’un mandat à peine renouvelé. Toutefois, je crois que des rencontres avec les experts de la Mission des Nations Unies à l'appui de la Justice en Haïti peuvent aider à combattre l'insécurité et même de combler le déficit de la PNH sur le point tactique. »

Kepsen MONESTIME

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :