Jeudi 18 Avril, 2019

La RD célèbre les 175 ans de la fin de l'occupation haïtienne

175 ans après, la République Dominicaine affiche la plus forte croissance de la région, est devenue l’économie la plus florissante des Caraïbes, génère aujourd’hui 6,8 milliards de dollars grâce au tourisme.

175 ans après, la République Dominicaine affiche la plus forte croissance de la région, est devenue l’économie la plus florissante des Caraïbes, génère aujourd’hui 6,8 milliards de dollars grâce au tourisme.

La fête des 175 ans d’indépendance de la République Dominicaine, proclamée le 27 février 1844, coïncide avec la fin de l’occupation haïtienne débutée le 2 février 1822.

Ce 27 février 2019 marque les 175 ans d’indépendance de la République Dominicaine. L’histoire raconte que de nombreux chefs d’État haïtiens, de Rivière Hérard à Faustin Soulouque, ont voulu ramener cette partie dans le giron d’Haïti. Tentatives échouées, car « les voisins se sont battus pendant des siècles », a révélé le journal The Economist. « Le jour de l'indépendance de la République dominicaine commémore (aussi) la fin de 22 ans d'occupation haïtienne en 1844 », débutée le 2 février 1822.

6,8 milliards de dollars générés par le Tourisme

175 ans après, la République Dominicaine affiche la plus forte croissance de la région, est devenue l’économie la plus florissante des Caraïbes, génère aujourd’hui 6,8 milliards de dollars grâce au Tourisme, selon un rapport du Service des délégués commerciaux du Canada. Le Canada, étant l’une des principales destinations d’exportations dominicaines après les USA et Haïti.

Le tourisme, l'un des piliers de l'économie dominicaine, a également maintenu sa tendance à la hausse en 2017 avec une fréquentation record de 6,2 millions de visiteurs (plus de six fois le nombre de visiteurs que reçoit Haïti), poursuivant ainsi l'objectif gouvernemental de 10 millions de visiteurs d'ici 2020.

De nouveaux investissements étrangers dans l'infrastructure touristique continuent d’être injectés massivement dans le pays, de nombreux centres de villégiature et hôtels sont, soit en cours de construction ou devraient l’être dans le courant de cette année. Les investissements récents dans l'infrastructure touristique ont été concentrés à la fois sur des hôtels et des centres de villégiature de luxe ainsi que sur des projets résidentiels haut de gamme, ce qui devrait augmenter les dépenses moyennes par touriste, toujours selon le rapport.     

L’économie « la plus florissante » dans la région

Rappelons que lors de l’inauguration d’une usine de produits laitiers, de fruits et de nectars ouverte aux habitants de Hato Mayor, Danilo Medina avait affirmé haut et fort que son pays est l’économie la plus prestigieuse des Amériques Latines et des Caraïbes avec une croissance moyenne de 6,6%, une économie forte qui repose sur le tourisme, l’agriculture, la santé et l’énergie. Tandis qu’Haïti continue de faire du « sur-place et de s’entredéchirer », pour reprendre la ministre haïtienne du tourisme, Marie Christine Stephenson. (Lire cet article).

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :