Samedi 20 Juillet, 2019

Reprise des activités au tribunal de 1ère instance de Port-au-Prince

Photo d'illustration

Photo d'illustration

Le doyen du tribunal Bernard Saint-Vil informé que le dossier de l’incendie de plusieurs véhicules de Radio Télé Ginen a été transféré au cabinet d’instruction.

Après deux semaines de temps mort provoqué par les mouvements de protestation réclamant la poursuite des dilapidateurs des fonds Petrocaribe et la démission du président Jovenel Moïse, lui également indexé dans ce scandale au détriment du trésor public, les activités ont repris, vendredi 21 juin 2019, au tribunal de première instance de Port-au-Prince.

Les responsables du TPI ont lancé des audiences correctionnelles spéciales, a indiqué le doyen du tribunal Bernard Saint-Vil. En ce sens, six( 6) sièges ont été constitués, explique-t-il.

Pour cette première journée, au total  22 dossiers correctionnels devraient être entendus, selon le commissaire du gouvernement prés le tribunal civil de la capitale Me Paul Eronce Villard.

« La tenue de ces sièges s’inscrit dans le cadre de la lutte acharnée contre la détention préventive prolongée », explique le parquetier indiquant que des citoyens appréhendés en marge des manifestations anti-gouvernementales en cours des deux semaines dernières seront jugés dans le cadre de ces audiences spéciales.

Il a également informé que le dossier de l’incendie de plusieurs véhicules de Radio Télé Ginen a été transféré au cabinet d’instruction.

D’ici la semaine prochaine, il y aura des audiences civiles et criminelles sans assistance de jury. Il est prévu que des dispositions seront prises aux fins de l’organisation des assises criminelles du mois de juillet prochain, a fait savoir Me saint-Vil.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :