Samedi 20 Octobre, 2018

Haïti-Réouverture des classes : des enseignants déjà en grève

Après une semaine d’arrêt de travail observé du 3 au 7 septembre dernier, la même semaine de la réouverture des classes, sans la satisfaction de leurs revendications, les enseignants du Lycée Charlemagne Péralte de Saint-Michel de l’Attalaye et des directeurs d’écoles affectées au Programme de Scolarisation Universelle Gratuite et Obligatoire (PSUGO) et écoliers ont manifesté, ce lundi 17 septembre 2018.

Ils entendaient une nouvelle fois soumettre leurs doléances au ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, Pierre Josué Agénor Cadet, à savoir le paiement de leurs arriérés de salaires, de meilleures conditions de travail et le paiement de 2 ans d’arriérés de salaires aux directeurs d’écoles affiliées au programme PSUGO notamment.

Les protestataires appellent le Ministre Cadet à prendre en compte leurs revendications. Dans le cas contraire, ils menacent d’intensifier leur mouvement, paralysant ainsi le fonctionnement des établissements scolaires au niveau de la circonscription de Saint-Michel de l’Attalaye.

Le titulaire du MENF avait annoncé l’adoption d’un ensemble de mesures visant à assurer une rentrée scolaire sans embuches sur tout le territoire national. Toutefois, les enseignants du Lycée Charlemagne Péralte notamment disent n’avoir pas été touchés par ces dispositions.