Vendredi 10 Juillet, 2020

Regarde-moi nue : une invitation à se mettre face à soi

Couverture de l'ouvrage Regarde-moi nu de Fodlyne André

Couverture de l'ouvrage Regarde-moi nu de Fodlyne André

« Regarde-moi nue », ce titre qui a suscité bon nombres de commentaires sur la toile est depuis quelques temps en phase de délectation. En effet, le beau monde qui s’est rué à la première vente signature de Lou et celles qui ont suivi s’adonnent dorénavant à la lecture de ce texte qui, durant une semaine les a fait baver, tant ils étaient impatients de découvrir ce qui se cachait derrière ces nouvelles lignes.

Loin d’être un assemblage de textes déjà livrés sur les plateformes en ligne, « Regarde-moi nue » met les lecteurs en face d’une Lou qui ne laisse pas tomber son personnage mordu du sexe, mais qui a cette dextérité de donner d’autres directives à sa plume que celles des bonnes baises. Avec un titre aussi évocateur, qui ne serait pas tombé dans le panneau en croyant qu’il s’agirait du même et apparemment seul sujet de Lou qui n’est autre que le sexe?

L’auteur l’a plusieurs fois répété, mais il faut le lire pour le croire. Le caractère érotique qu’on peut retrouver à travers certaines des nouvelles de « Regarde-moi nue » est cette pincée de sel ajoutée aux mets pour en apprécier davantage la saveur. Appréciable, mais négligeable et qui n’altèrerait en rien la qualité des textes.

Regarde-moi nue, une vraie invitation où l’auteur invite ses lecteurs à partager avec elle ses prises de position et de décision, sa manière à elle de faire siennes des réalités vécue par autrui et bien sûr cette ouverture qu’on lui connait de s’exprimer crûment et sans détour. En plus d’inviter à regarder l’auteur nu, ce texte se présente à chacun des lecteurs comme un miroir dans lequel on peut se regarder soi-même, à prendre conscience de ses imperfections et à les améliorer. C’est cet exercice que la nouvelle incite à faire. S’accepter en se perfectionnant de jour en jour.

Des textes qui tirent leur trame dans les méandres de la vie communautaire haïtienne, ces 13 nouvelles laissent toujours un sentiment de déjà-vu, déjà-entendu et parfois de déjà-vécu, mais aussi un sentiment de dégoût, motivé par la passivité manifestée face à ces fléaux qui ne cessent de ronger nos vies. Oui, le viol, le mépris, l’inacceptation de soi, l’abandon, l’infidélité, la violence, ce sont des maux qui ne datent pas d’hier.

Avec sa plume, Fodlyne André vient sonner le glas de ces pratiques avec lesquelles nous jouons aux aveugles, mêmes si nous en sommes les victimes. « Regarde-moi nue », plus qu’une invitation, mais un miroir pour prendre conscience de son reflet.

           

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :