Lundi 9 Décembre, 2019

« Récréation Haïti » invite le public à aider ces enfants le 1er mai

Photo: Levanjil Foto

Photo: Levanjil Foto

Récréation Haïti réalise, ce 1er mai, la première édition de « Fanmi m enpòtan pou mwen » au local de Quisqueya Chapel, à Delmas 75. Cette organisation qui vole au secours des familles abandonnées de Duvier, 4e section Bellevue la Montagne, veut récolter des fonds pour construire une structure métallique qui abritera les enfants de la communauté pendant les séances de formation.

L’invitation est lancée pour ce 1er mai à Delmas 75. Récréation Haïti, une organisation qui fait la promotion des valeurs institutionnelles attend les membres de familles à Quisqueya Chapel à la première édition de « Fanmi m Enpòtan pou mwen ».

 

Pour animer l’ambiance, les organisateurs de cette activité prévoient des « Jeux traditionnels et de sociétés, musiques, compétitions, salle de lecture, etc. ». L'ambiance sera assurée par Dj Sagesse, l’un des Disc-Jockey qui monte en puissance dans le secteur évangélique.

Les fonds recueillis au terme de cette journée récréative permettront de faire avancer les travaux de construction d’une structure métallique pour réunir les enfants de Duvier dans de meilleures conditions lors des séances de formation et de rencontre.

« Notre objectif est de construire une structure métallique pour mieux les protéger au cours de nos rencontres. La base de la structure est déjà construite, il ne nous reste qu’à placer les armatures », explique Ginou Pierre Taverne, fondatrice de l’organisation à Loop Haïti.

L’évaluation pour la finition de ces travaux s’estime à 250,000 gourdes, prolonge Mme Taverne qui a entamé un ensemble d’activités pour récupérer ces fonds. « C’est dans cet objectif que nous organisons cette journée récréative le 1er mai », explique-t-elle.

Ginou P. Taverne parle de Récréation Haïti

« Récréation Haïti est une organisation communautaire qui travaille depuis 10 ans avec les enfants et les familles vulnérables en Haïti et particulièrement ceux de Duvier », lance Ginou Pierre Taverne, pour présenter son organisation. Consciente des conditions difficiles et du manque d’infrastructures de sa communauté d’origine, elle y est retournée après ses études universitaires pour former une nouvelle génération de leaders.

Mme Taverne et ses bénévoles ont placé leur confiance dans l’avenir des enfants qu’ils rencontrent deux fois par mois sous un avocatier à Duvier pour des séances de formations. « Nous sommes très satisfaits du temps que nous avons investi en eux. Nous avons pu constater de réels changements (...) », dit-elle.

L’organisation a paraphé, l’année dernière, un protocole d’accord avec l’Institut du Bien-être social (IBERS) pour la protection de l’enfance. Reconnue légalement par le ministère des Affaires sociales et du Travail (MAST), Récréation Haïti est la seule institution qui assure régulièrement une assistance aux habitants de Duvier et de ses environs.

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :