Mardi 20 Novembre, 2018

Real Madrid-Paris SG: "Neymar en veut, il a faim"

Neymar "a faim" de jeu et de titres et avec le Paris SG, il peut "renforcer son éclat personnel et atteindre des objectifs collectifs", a déclaré l'entraîneur parisien Unai Emery dans une interview à l'approche du choc européen face au Real Madrid.

Dans les colonnes du quotidien sportif espagnol Marca, Emery vante les qualités de la star brésilienne, qui devrait être son atout N.1 pour tenter de renverser en huitièmes de finale le Real, double tenant de la Ligue des champions (14 février, 6 mars).

"Neymar a fait un pari sportif, il est sorti de la zone de confort qu'il avait à Barcelone et il doit gagner le respect des gens d'ici. C'est un processus. Il en veut, il a faim", a dit le technicien espagnol.

"Le PSG a de la chance de l'avoir. Et +Ney+ a de la chance d'être dans une équipe qui réunit beaucoup de conditions pour renforcer son éclat personnel et atteindre des objectifs collectifs", a-t-il ajouté.

Emery a tenté au passage de casser l'image de joueur capricieux qui colle parfois à l'attaquant de la Seleçao (26 ans), refusant de voir en lui "un esprit libre".

"Neymar est né pour être un +crack+, pour que son talent le fasse grandir et fasse grandir l'équipe. Je n'ai jamais eu un joueur comme lui et je suis très reconnaissant de pouvoir l'entraîner", a souligné le Basque.

"Il a un grand coeur et toutes les discussions que j'ai eues avec lui ont toujours été positives. Il me dit toujours qu'il est venu ici pour aider, avec humilité. Dans le jeu, il a de lourdes responsabilités et parfois il faut même lui enlever cet excès de poids. On lui dit: +Du calme, Ney+. Quand l'équipe doit accélérer ou marquer, elle le cherche sur le terrain parce qu'il a cette capacité-là. Mais il ne faut pas en faire trop", ajoute-t-il.

A six jours de l'affiche face au Real au stade Santiago-Bernabeu, Emery dit attendre cette rencontre avec enthousiasme.

"Nous allons être le centre du monde ce jour-là. Ce match pourrait très bien être une possible finale. Le message, c'est que nous croyons en nous-mêmes et que nous sommes prêts pour jouer des chocs comme celui-ci", a dit le technicien. "Que le PSG soit à ce niveau-là est un beau défi."