Jeudi 19 Septembre, 2019

Des Haïtiens pris avec 1,406 faux documents en République dominicaine

A ces 1,406 documents qui ont été saisis, selon le rapport de la DGM, s’ajoutent 19 faux passeports haïtiens, 4 passeports dominicains, 1 carte d'identité haïtienne, 1 permis de travail, 1 permis d'étudiant et 6 permis de résidence expirés.

A ces 1,406 documents qui ont été saisis, selon le rapport de la DGM, s’ajoutent 19 faux passeports haïtiens, 4 passeports dominicains, 1 carte d'identité haïtienne, 1 permis de travail, 1 permis d'étudiant et 6 permis de résidence expirés.

« 1,406 faux documents ont été saisis entre les mains d'Haïtiens », a révélé le Dominicain Maximo William Muñoz, lieutenant général de la Direction Générale de la Migration qui a mené, il y a quelques jours, des opérations de contrôle dans plusieurs provinces de la République dominicaine.

La République Dominicaine a confisqué ces documents, qualifiés de faux et de falsifiés que possédaient des Haïtiens, dans le cadre de plusieurs opérations de contrôle menées à Dajabón, Santiago, ainsi que dans deux provinces dominicaines : Pedernales et Independencia, selon ce qu’a rapporté le lieutenant Maximo William Muñoz.

À ces 1,406 documents qui ont été saisis, selon le rapport de la DGM, s’ajoutent 19 faux passeports haïtiens, 4 passeports dominicains, 1 carte d'identité haïtienne, 1 permis de travail, 1 permis d'étudiant et 6 permis de résidence expirés.

Selon les précisions de la DGM, visiblement préoccupée aussi par l’arrivée des Haïtiens de manière illégale sur le sol dominicain, ce sont des agents et des inspecteurs de l’immigration qui procédaient, avec des lecteurs biométriques reliés à la base de données centrale, à cette vérification systématique.

Par ailleurs, il est de bon ton de rappeler que les semaines écoulées, 18 Haïtiens dont 11 hommes, 4 femmes et 3 enfants ont été arrêtés par des militaires dominicains, toujours dans le cadre d’un contrôle migratoire fait sur quelques points frontaliers. Ces 18 compatriotes, pris au piège de faussaires qui se font passer, parfois, pour des agents de l’ambassade d'Haïti en République dominicaine, avaient en leur possession de faux papiers. Ce qui obligeait les autorités dominicaines à rapatrier nos compatriotes.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :