Lundi 19 Août, 2019

RD : le CEJUS milite pour l’enseignement du créole dans les écoles

Kelvin Ortiz Faña, directeur du CEJUS. Photo: Diario Libre

Kelvin Ortiz Faña, directeur du CEJUS. Photo: Diario Libre

Dans une correspondance adressée au ministre dominicain de l’éducation, Antonio Peña Mirabal, en date du 8 juillet 2019, le centre d’études juridiques CEJUS requiert l’enseignement du créole haïtien dans les établissements scolaires en République dominicaine.

L’avocat Kelvin Ortiz Faña, directeur du centre, attire l'attention sur la migration croissante des Haïtiens en République dominicaine. En effet, par rapport à ce qu’il appelle « une invasion pacifique », il pense que c’est urgent de commencer l’apprentissage de la langue principale de ces migrants dans les écoles du pays.

« En raison du nombre d'Haïtiens vivant en territoire dominicain, nous craignons qu'ils ne puissent influencer les élections présidentielles de 2020 […] », a-t-il insinué.  

De plus, rajoute-t-il, les Haïtiens commencent à remplacer les Dominicains dans les postes de travail, tant dans le secteur privé que dans le public.

Dans l’ensemble, le CEJUS conseille de débuter avec un plan pilote dans les zones frontalières avec la République d’Haïti.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :