Mercredi 17 Juillet, 2019

RD: ce ministre ne veut pas de la lecture de la Bible dans les écoles

Le ministre dominicain de l’Éducation, Antonio Peña Mirabal.

Le ministre dominicain de l’Éducation, Antonio Peña Mirabal.

Le ministre dominicain de l’Éducation, Antonio Peña Mirabal, s’aligne contre la résolution de la chambre des députés de son pays voulant que le ministère qu’il dirige se conforme à une loi stipulant « l'obligation de lire et d'enseigner la Bible dans les écoles publiques et privées du Pays ».

Une marque de respect envers les écoliers d’ascendance haïtienne. Listin Diario rapporte que le ministre en question rejette cette « imposition » d’un revers de main. « La lecture de la Bible ne pouvait être imposée de manière obligatoire dans les écoles », soutient-il en invoquant la présence des milliers d’enfants haïtiens qui, à son avis, sont des vaudouisants.

« […] Tout le monde se rend à l'église quand il sent le besoin de le faire », rajoute-t-il. En ce sens, le ministre Mirabal y voit une grande absurdité. Pour lui, ladite résolution n’a aucun sens, car elle est inégale par rapport à la Constitution dominicaine admettant « la liberté de conviction ».

Signalons que cette décision prétend que la bible catholique serait « le livre le plus important de l'histoire de l'humanité pour ses enseignements et le concept moral qu’il transmet à l'homme".

 

Source

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :