Samedi 24 Août, 2019

Ratification: les dossiers des 4 nouveaux ministres à l’étude au Sénat

Jean Michel Lapin déposant, en avril dernier, ses pièces au président du Sénat de la République, Carl Murat Cantave/ Photo: Primature

Jean Michel Lapin déposant, en avril dernier, ses pièces au président du Sénat de la République, Carl Murat Cantave/ Photo: Primature

Le pouvoir exécutif a transféré ce jeudi 23 mai, au bureau du Sénat, les dossiers des 4 nouveaux ministres qui complètent le cabinet ministériel, avec à sa tête Jean Michel Lapin. La commission sénatoriale spéciale chargée d’étudier les pièces du Premier ministre nommé et des membres du gouvernement, promet de compléter le rapport additionnel d’ici ce weekend.

L’exécutif va vite. Le palais national veut faire avancer le processus. Quelques heures après la sortie du troisième arrêté présidentiel, les dossiers des nouveaux membres du cabinet ministériel, ont été acheminés au Secrétariat général du Sénat de la République. Après la réception des lots de documents, Pierre François Sildor a annoncé la formation de 3 sous-commissions qui auront pour tâche de vérifier l’authenticité des pièces déposées dans plusieurs institutions étatiques dont la Cour des Comptes, la DGI et les Archives Nationales.

« Marie Elise Finis Castillon, Fritz William Michel, Ronald Gérard D’Mezard et Pierre-Lault Lagrenade, l’étude des documents de ses personnalités ne sera pas un exercice difficile », affirme l’élu du Sud, membre de la commission. Les dossiers une fois étudiés par la commission spéciale, seront par la suite soumis au bureau du grand corps au début de la semaine prochaine.

En attendant la fin des analyses et des études, le parlementaire du parti PHTK se garde de commenter la formation du cabinet ministériel. Si la présence de Jean Roudy Aly choque et énerve certains de ses collègues, Sildor, membre du Groupe des Sénateurs pour l’Equilibre Politique, proche de l’exécutif, n’y voit aucun problème. « M. Aly n’a rien fait. La justice ne s’est pas prononcée sur la question des étrangers arrêtés, donc je ne peux pas utiliser le mot mercenaire », répond-t-il, arguant que seuls les opposants sont hostiles à l’actuel ministre de la justice.

Un cabinet comportant 8 ministres du gouvernement Céant dont, Jean Roudy Aly. Les sénateurs de l’opposition parlent déjà de provocation et promettent de passer à l’offensive. La séance s’annonce très mouvementée, Pierre François Sildor invite le président du bureau, Carl Murat Cantave, à mettre tout en œuvre en vue de garantir le bon déroulement de la séance.

En attendant cette troisième tentative, les parlementaires, qu’ils soient pro ou anti-gouvernementaux, sénateurs ou députés, sont de moins en moins remarqués dans les locaux du Parlement au bicentenaire. Selon une source parlementaire, les discussions et négociations se déroulent en dehors de l’institution.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :