Mercredi 18 Septembre, 2019

Les couleurs s’annoncent avant la ratification de Fritz W. Michel

Les sénateurs de l'opposition Antonio Chéramy et Ricard Pierre/ Capture d'écran

Les sénateurs de l'opposition Antonio Chéramy et Ricard Pierre/ Capture d'écran

Une vingtaine de sénateurs sont déjà descendus au Parlement, ce mercredi 11 septembre 2019, pour la tenue de la séance de ratification de l’énoncé de politique générale du Premier ministre nommé Fritz William Michel qui a déjà la bénédiction de la Chambre des députés.

Les sénateurs de l’opposition sont accompagnés d'individus qui se présentent comme des militants de l’opposition. Ces groupuscules d’opposants sont éparpillés sur la cour du Parlement. Le président du sénat de la République Carl Murat Cantave exige que ces derniers vident les lieux pour démarrer la séance.

Parallèlement, un incident s’est produit entre le sénateur Antoni Chéramy, farouche de l’opposition et un agent de l’Unité départementale de maintien de l'ordre (CIMO). Selon Antonio Chéramy, le policier a pointé son arme sur lui alors qu'il se trouvait devant la barrière du palais législatif pour rejoindre l’un des militants pour un mouvement de protestation devant les locaux de l’institution en vue de dénoncer les manœuvres illégales utilisées pour faciliter l’organisation de la séance.

 

Le parlementaire n’écarte pas la possibilité de perturber la séance si le Premier ministre nommé, dans son énoncé de politique générale, n’adresse pas certaines questions de grande importance pour le pays dont le dossier Petrocaribe.

Les protestataires ont chahuté plusieurs sénateurs proches du pouvoir en place dont Willot Joseph, Garcia Delva, Kedlaire Augustin et Dieudonne Luma Etienne.

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :