Vendredi 6 Décembre, 2019

Haiti: Rareté d'électricité ? L'EDH vous explique pourquoi...

Le Directeur général de l'EDH, l'ing. Hervé Pierre Louis.

Le Directeur général de l'EDH, l'ing. Hervé Pierre Louis.

Le blackout est de plus en plus courant ces derniers jours. Mais il y a une explication à cette situation. Le directeur de l'Electricité d'Etat d'Haiti apporte les précisions et rassure un retour à la "normale" dans un bref délai.  

Beaucoup d'entre nous se plaignent d'une rareté d'électricité constatée dans la région métropolitaine et dans les villes de province. Cette situation coïncide avec une température suffocante. Alors que le courant électrique est un élément important qui pourrait soulager, il se fait rare ces derniers jours. L'Electricité d'Haiti fait face, selon son directeur général, Herve Pierre Louis, à un problème d'approvisionnement en combustible, notamment en mazoute au niveau de la centrale hydroélectrique de Péligre. C'est ce qui explique cette baisse de production et de distribution de courant dans le pays.  

"Il y a aussi une pénurie sans précédent en matière d'eau, qui affecte Péligre, alors que nous sommes dans la saison pluvieuse", poursuit le directeur général de l'EDH, au micro de la journaliste Liliane Pierre Paul, sur radio Kiskeya.

Même si la distribution de courant électrique à Port-au-Prince n'est pas régulière, elle est devenue un objet de grande préoccupation, voire très important face à la hausse de la température. Pour faire tourner les ventilateurs et les climatiseurs, ou pour alimenter un réfrigérateur, plus que jamais, on a besoin de l'électricité.

" J'invite la population à être patiente. D'ici ce week-end, la situation reviendra à la normale", rassure Herve Pierre Louis. Selon le DG, le courant reprendra sa routine à partir de ce week-end.

Le directeur général en profite pour mettre en garde certaines personnes non-autorisées qui s'avisent à intervenir sur le réseau de l'institution.

" Je lance un appel à ces individus de la route de Frères, Djoumbala qui font irruption sur le réseau et qui portent préjudice à son fonctionnement. L'EDH mettra l'action publique en mouvement contre vous", annonce-t-il.

Le 21 juin dernier a marqué la fin des travaux de réhabilitation des trois turbines de la centrale de Péligre. Environ dix millions de dollars américains on été mobilisés pour la réalisation de ouvrages de différentes centrales du pays. Ce qui rendrait les turbines prêtes pour un fonctionnement à plein régime.

Si le président de la république Jovenel Moise de son coté ne rate jamais l'occasion de réitérer sa promesse d'augmenter la production et la distribution d'énergie 24/24 sur tout le territoire haïtien, nous devons attendre jusqu' à ce week-end pour pouvoir au moins allumer une ampoule et brancher nos ventilateurs.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :