Dimanche 18 Août, 2019

Haïti: "Rareté" de pétrole en ce début de 2019 ? Le BMPAD rassure

Depuis tantôt trois jours, une rareté de pétrole se fait sentir à Port-au-Prince et dans certaines villes de province dont Jacmel. Selon le directeur général du BMPAD, institution chargée de gérer la question pétrolière dans le pays, il ne s’agit que d’une spéculation de certaines personnes de mauvaise foi pour semer la panique au sein de la population.

Dans une intervention sur les ondes de Radio Caraïbes, le directeur du Bureau de Monétisation des Programmes d'Aide au Développement (BMPAD), Ignace St-Fleur, dément toute rumeur dit-il, tendant à faire croire qu’il y a carence de produit pétrolier sur le marché notamment de gazoline. Il précise qu'il ne s'agit que d'une spéculation.

Le directeur soutient que tous ceux qui tentent de créer un marché noir autour du pétrole le font en vain puisque ce matin [7 janvier 2019, ndlr], "le pays vient de faire un approvisionnement en produit pétrolier qui est désormais disponible".

Soulignant qu’un transfert tardif été opéré le 31 décembre 2018, et que la confirmation du transfert a été faite le 3 janvier, St-Fleur certifie que le navire transportant le pétrole pour Haïti est déjà dans les eaux maritimes haïtiennes.

Ce retard entrainé à cause d’une conversion en dollars du paiement, ne vient pas expressément de l’Etat haïtien, se défend le numéro 1 du BMPAD. Pour rassurer les automobilistes, il confirme que des tankers approvisionnent déjà le diesel dans la rade de Port-au-Prince pour les distribuer aux compagnies qui, à leur tour, les distribueront aux pommes à essences.

À noter que ce lundi 7 janvier 2019, un mouvement de protestations a eu lieu à Jacmel à cause de la rareté des produits pétrolier notamment de la gazoline. Ce mouvement qui a duré plus d’une trentaine de minute a été calmé suite à l’intervention du commissaire du gouvernement de Jacmel.

Selon un automobiliste joint par Loop Haiti, le mouvement a été provoqué à cause du comportement de certains revendeurs qui s’approprient de la Gazoline à 250 gourdes le gallon dans les pompes alors que son prix de vente normal est de 245 gourdes et celui de la revente, 500 gourdes.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :