Mercredi 20 Mars, 2019

Radio Kiskeya ravagée par les flammes

Cette photo sert uniquement d'illustration à cet article

Cette photo sert uniquement d'illustration à cet article

Radio Kiskeya, sise à la rue Villemenay, Bois-Verna a été ravagée par un incendie, dans la soirée du vendredi 21 décembre 2018.

C'est avec les larmes aux yeux que Liliane Pierre Paul, journaliste vedette et copropriétaire de Radio Kiskeya, constatait hier soir, après 10 h, ce qui reste du local de cette station très prisée du pays. Près de 25 ans d'efforts partis en fumée dans un incendie qui s'était déclaré dans une maison voisine, elle aussi calcinée.

"Tout est perdu", a confié la journaliste au Nouvelliste. Elle rapporte qu'"on s'est battus pendant deux heures pour essayer de sauver radio Kiskeya. En vain. Le feu a tout détruit et en dépit de nos appels les pompiers ne sont arrivés sur les lieux qu'après les dégâts. Tout est perdu".

"En dépit des efforts la radio est une perte totale", a poursuivi madame Pierre Paul, choquée.

Cette vidéo transmise à la rédaction a été prise au moment du sinistre.

 

De nombreuses voix déplorent la perte d'un patrimoine culturel.

"L'incendie de Radio Kiskeya m'afflige énormément. C'est la mémoire de plusieurs décennies de luttes légitimes pour la démocratie et l'émancipation du peuple Haïtien qui s'envole en fumée. L'État Haïtien fera tout pour réhabiliter ce patrimoine national", s'est exprimé le Premier ministre Jean-Henry Céant peu après le drame.

De son côté, le Président de la chambre des Députés, Gary Bodeau a tweeté: "l’effort de toute une vie parti en fumée. Les instances compétentes doivent déterminer les circonstances et l’origine de cet incendie. Mes sympathies à Liliane, Marvel et toute la famille Kiskeya."

Jacqueline Charles, journaliste à Miami Herald, souligne que Radio Kiskeya "est plus qu'une simple station de radio", que cette dernière "représente le travail de vie de la célèbre journaliste Liliane Pierre-Paul. Ce soir, elle est allée en flammes; son bureau et celui de l'animateur de radio Marvel Dandin disparu, le ciel ouvert visible de l'intérieur. Un triste jour", a-t-elle dit.

Par ailleurs, de nombreux riverains fustigent le fait que les sapeurs-pompiers soient arrivés plus d'une heure après l'éclatement du feu. Selon plusieurs d'entre eux, c'est l'insouciance des autorités qui est à la base de ces dégâts qui auraient pu être évités ou minimisés.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :