Jeudi 23 May, 2019

Radio Kiskeya: Liliane Pierre Paul refuse l'aide du gouvernement

Liliane Pierre Paul, journaliste vedette et co-propriétaire de Radio Kiskeya, refuse toute aide de la part du gouvernement pour la reconstruction du local de la radio ravagé par un incendie le 21 décembre dernier.

La journaliste, intervenant ce matin, sur les ondes de Radio Caraïbe, a réagi par rapport à une promesse formulée par le Chef du gouvernement, Jean-Henry Céant, dans un tweet, après le drame.

Pour madame Pierre, il n'y a pas de doute quant à la sincérité des propos tenus par le Premier ministre. Elle a même salué l'intérêt du notaire. Par contre, soutient-elle, elle n'acceptera pas de l'aide venue de l'administration dirigée par Jovenel Moîse. 

Selon la présentatrice de l'émission Jounal Katrè, l’État haïtien est responsable des dégâts subis par Radio Kiskeya dans la nuit du 21 décembre. ”L’État haïtien n’est jamais là quand les contribuables qui paient des taxes ont besoin de lui”, a-t-elle déploré.

Elle pointe du doigt notamment le manque de professionnalisme et le retard des sapeurs-pompiers qui sont arrivés sur les lieux du sinistre deux heures après qu'on ait fait appel à eux. Les techniciens se seraient même trompé d'adresse, selon ses précisions.

 

C'est avec les larmes aux yeux que Liliane Pierre Paul constatait vendredi 21 décembre, après 10 h, ce qui reste du local de cette station très prisée du pays. Près de 25 ans d'efforts partis en fumée dans un incendie qui s'était déclaré dans une maison voisine, elle aussi calcinée.

"Tout est perdu", avait confié la journaliste au Nouvelliste. Elle rapporte qu'"on s'est battus pendant deux heures pour essayer de sauver radio Kiskeya. En vain. Le feu a tout détruit et en dépit de nos appels les pompiers ne sont arrivés sur les lieux qu'après les dégâts. Tout est perdu".

"En dépit des efforts la radio est une perte totale", a poursuivi madame Pierre Paul, choquée.

D'énormes dégâts ont été enregistrés. Des archives, quatre bibliothèques ainsi qu’un discothèque sont passés dans les flammes.

Une réunion a eu lieu ce lundi avec toute l'équipe de la radio en vue de discuter sur les prochains étapes à franchir en vue du remembrement de cette institution. Pour l'instant, "nous sommes en train d'évaluer les dégâts", a confié un membre de l'équipe lors d'un échange avec Loop Haiti.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :