Dimanche 8 Décembre, 2019

Qu’est ce qui empêche le développement d’Haïti ? Namphy répond

L’ancien président haïtien, Henry Namphy, est décédé ce mardi 26 juin 2018 en République Dominicaine des suites d’un cancer du poumon en République Dominicaine. Celui qui a occupé les reines du pays sous deux régimes différents, entre 6 février 1986 et 7 février 1988, n’était pratiquement pas présent dans les médias depuis qu’il a laissé le pays en 1988. Toutefois, il a accordé son seul entretien avant sa mort au journal dominicain Listin Diario en juillet 2017 dans lequel plusieurs points concernant Haïti ont été évoqués.

Dans la foulée d’une série de questions à propos des relations entre Haïti et la République Dominicaine, son passage à la tête du pouvoir, l’occupation onusienne, entre autres, l’aspect dominant de ce long entretien a été pour le feu président de donner son avis sur les raisons qui peuvent expliquer que la République d’Haïti peine jusque-là à trouver la voie du développement.

Henry Namphy a confié à Listin Diario que « le problème d’Haïti n’est pas fondamentalement politique. C’est l’éducation ». L'éducation est, selon lui, le pilier de la performance de tout être humain et de toute société. En effet, il croit que la situation du pays devient pire sur ce point, car l’Etat haïtien n’arrive toujours pas à « mettre en place un programme éducatif qui met l’analphabétisme en danger ».

En outre, l’ancien chef d’armée a clamé que la Constitution de 1987 constitue également une barrière au développement d’Haïti parce qu’elle n’était pas « adaptée à la réalité du peuple haïtien ». L'acte constitutif a été approuvé par des constituants qui voulaient satisfaire un peuple animé, à cette époque-là, par un sentiment contre les Duvalier.

En ce sens, l’ancien président du Conseil National de Gouvernement(CNG) de 1986 a prétendu que c’est plutôt un costume taillé sur mesure contre les Duvaliéristes qui a été approuvé au lieu d’une constitution.

Contraste. Qu’est-ce qu’il a entrepris lors de son passage au pouvoir pour résoudre ce problème ? A ce propos, il a prétexté que son administration a été désavantagée par le fait qu’il fallait tout reprendre à zéro, après la période dictatoriale.

Dans les faits, l’histoire retiendra que la toute première démarche qui tendait vers une société démocratique a été souillée par des massacres à l’encontre de paysans, de manifestants et de leaders de l'opposition sous le régime du feu Henri Namphy.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :