Dimanche 25 Octobre, 2020

Que fait Jocelerme Privert durant ses derniers jours au pouvoir?

Le président provisoire prépare lentement, mais sûrement, la transition.

Les évènements s’enchainent à un rythme éffarant dans la République depuis le début de l’année 2017. Ils ont pour point commun d’offrir de nouveaux sujets de débat à l’opinion publique, rien de plus. Et pendant ce temps là, du côté du gouvernement, aucun signe. Dans la presse tout au moins. Pas une réaction officielle sur proclamation des résultats de la présidentielle alors que de nombreuses personnalités du monde international ont salué  le « dénouement de ce scénario ». Pas un mot non plus sur l’arrestation du sénateur élu Guy Philipe, au moment où des compatriotes dénoncent « une gifle pour la souveraineté nationale ».

Toutefois, Jocelerme Privert ne chôme pas pour autant. L’avant dernière fois qu’il a fait une apparition publique est le jour de l’indépendance où il a fait un discours testamentaire, pour appeler le pays à l’unité.  « Aujourd’hui encore nous sommes, une nouvelle fois, condamnés à nous unir pour prendre, en main, le destin de notre pays. Cependant, il n’y a pas d’unité sans la confiance. Et pour qu’il y ait confiance il faut se connaitre et c’est par le dialogue et le pardon que nous devons commencer », a  exhorté l’ancien sénateur qui a fait la prison.  

Puis, le 2 janvier, « le Chef de l'Etat a déposé une offrande florale au MUPANAH et a adressé quelques mots, au nom de la Nation, à l'endroit de nos ancêtres, les pères fondateurs de la Patrie haïtienne qui ont sacrifié leur vie pour nous léguer une nation en héritage. »

À l’heure qu’il est, monsieur Privert est en train de préparer la passation de pouvoir au président élu, Jovenel Moise, le 7 février prochain, après un an de mandat. Le porte-parole du palais national, Eddy Jackson Alexis, a révélé hier sur radio Kiskeya que les deux hommes se sont déjà entretenus plusieurs fois au téléphone depuis la publication des résultats.

Toujours dans la même veine, le président provisoire devrait recevoir, ce vendredi matin au palais national, le président fraichement élu, dans l’objectif de discuter des dossiers d’Etat en vue de faciliter la transition. Mais  le dauphin de l’ancien président Michel Martelly du PHTK a finalement brillé par son absence et la rencontre a été avortée, a révélé une source au Palais national.

Bien avant, Jocelerme Privert, hier jeudi, « accompagné du Premier Ministre Enex Jean-Charles, a eu une fructueuse rencontre avec divers cadres de la fonction publique autour du bilan des différents projets en cours. Ont pris part à cette réunion des représentants du Ministère des Finances, du Ministère de la Planification, du BMPAD, du FAES et du CONATEL », a annoncé la Présidence sur page Facebook.   

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :