Samedi 7 Décembre, 2019

Migration: Haïtiens et Africains manifestent à la frontière mexicaine

Photo: Agence France-Presse |

Photo: Agence France-Presse |

Des Haïtiens et des Africains ont manifesté dans les rues de Tapachula, une ville de la frontière mexicaine, ce mercredi, pour exiger aux autorités concernées de faciliter leur autorisation de transiter vers les Etats-Unis

Une manifestation qui été marquée par des scènes de violences devant l’Office de l’immigration de la ville. Des vitres d'une cabine de surveillance ont été brisés lors du mouvement de ces protestataires qui ont aussi forcé la clôture de l’Institut National des Migrations (INM), rapporte BiobioChile.

Selon le média chilien, les Haïtiens et les Africains (pour la plupart les Camerounais et Angolais) exigeaient aux autorités mexicaines de finaliser leur dossier d’autorisation de sortie.

La manifestation a commencé quand les migrants ont remarqué un camion rempli de personnes sur le point d'être déportées, a affirmé un défenseur de des droits des migrants. Des militaires mexicains ont été déployés à Tapachula en vue de mater le mouvement de ces immigrants.

En outre, les protestataires accusent les autorités de favoriser les Cubains dans le processus d’autorisation de sortie et demandent à ce que l’immigration mexicaine statue rapidement sur leur cas.

Depuis le mois d’octobre, des milliers d’immigrants issus de plusieurs pays dont Haïti ont parcouru des kilomètres pour pouvoir traverser la frontière mexicaine dans le but de demander l’asile aux Etats-Unis, a conclu le journal

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :