Lundi 27 Janvier, 2020

Projet de construction d'un mur à la frontière, Jovenel Moïse répond

Le président Jovenel Moïse.

Le président Jovenel Moïse.

Dans un entretien accordé à l’agence de presse EFE, le président Jovenel Moïse a, entre autres, donné son avis sur les promesses électorales de certains candidats à la présidentielle en République dominicaine souhaitant – à l’instar de Donald Trump – ériger un mur frontalier entre les deux pays.

Le chef de l’Etat brandit la carte de la souveraineté. Selon lui, la protection du territoire et des citoyens haïtiens est ce qui importe. « […] Je suis intéressé à travailler pour le développement de mon pays. Cela m’intéresse parce que les 27 750 kilomètres de terres et près de 90 000 kilomètres de mer doivent être respectés. C'est ce que dit la Constitution », a soutenu Jovenel Moïse.

Parallèlement, Jovenel Moïse a rappelé à ceux qui sont habités par ce désir de construire ce mur sur la frontière que « le monde est un village ». En revanche, Ramfis Domínguez Trujillo, petit-fils du dictateur Rafael Trujillo, a rétorqué : « Il n'y a pas deux drapeaux ici ».

« Les Haïtiens doivent vivre en Haïti, car nous ne pouvons pas continuer à supporter le poids de cette immigration illégale massive, qui a été aggravée par la crise créée par Jovenel, en raison de son intérêt personnel à rester au pouvoir, alors que le peuple exige sa démission », a-t-il détaillé dans un communiqué de presse.

Outre Ramfis Trujillo, le conservateur Quique Antún, chef du Parti de la réforme sociale chrétienne (PRSC), manifeste également son intérêt pour cette construction. Ce dernier est aussi un héritier politique du dictateur Rafael Trujillo qui a ordonné le massacre de milliers d’Haïtiens en 1937, aussi connu sous le nom de massacre du Persil.

Dans la foulée, les autorités dominicaines ont annoncé cette semaine la construction d'une clôture périphérique à Jímani, l'un des points frontaliers entre Haïti et la République voisine. Il s’ensuit que ce projet a été mis en branle afin de « renforcer la lutte contre la contrebande, le trafic d’êtres humains et la drogue ».

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :