Jeudi 18 Juillet, 2019

Prix rfi Théâtre 2019 : deux Haïtiens parmi les 13 présélectionnés

Les jeunes auteurs haïtiens, Jean Damérique et Ducarmel Alcius, parmi les 13 présélectionnés pour le Prix rfi Théatre 2019./Photo: Facebook

Les jeunes auteurs haïtiens, Jean Damérique et Ducarmel Alcius, parmi les 13 présélectionnés pour le Prix rfi Théatre 2019./Photo: Facebook

Le jury du Prix RFI Théâtre 2019 a rendu publique la liste des 13 textes présélectionnés suite à l’appel à candidature lancé depuis le mois de mars.

Sur 201 participants inscrits et issus de 20 pays à majorité africains, seulement 13 ont été choisis. Certains d’entre eux s’étaient déjà lancés dans l’écriture. D’autres, pour la première fois. Et cette année, deux Haïtiens figurent dans la liste. Il s’agit de Ducarmel Alcius pour le texte « Des fous en apothicaires étales » et de Jean Damérique, auteur de Cathédrale des cochons.

29 septembre est la date retenue pour remettre le prix, à Limoges, dans le cadre des « Francophonies –   des écritures à la scène ». Les pièces quoique non abouties, note Rfi, ont en commun abordé quasiment les mêmes thématiques : enfance maltraitée, viol, inceste, maltraitance, etc.

Un bon nombre de pièces mettent en scène de nombreux personnages pour faire vivre toute une communauté, qu’elle soit villageoise ou urbaine, poursuit Rfi, affirmant que le choix des 13 retenus n’était pas une tâche facile. « A priori, tous les sujets sont intéressants, et beaucoup très émouvants, mais cela ne suffit pas. Les textes doivent présenter une construction cohérente ».

Certaines fictions sont écrites avec beaucoup d’application, dans un français grammaticalement correct, mais guindé, administratif ou figé. D’autres sont démonstratives, avec des visées didactiques trop appuyées. D’autres encore manquent de distance avec leur sujet et prennent l’allure de banales confessions ou de comptes-rendus, toujours selon le média.

« La puissance dramatique des textes sélectionnés tient à leur style, leur écriture, même si l’on est souvent loin des canons classiques. De par leur rythme, leur scansion, leurs sonorités, ils sont d’une oralité affirmée, certains polyphoniques, d’autres proches du conte et de la performance ».

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :