Mercredi 19 Juin, 2019

Princesse Eud « rap fort » contre les dérives sociales en Haiti

l'artiste Princess Eud.
Photo de la page Facebook de l'artiste

l'artiste Princess Eud. Photo de la page Facebook de l'artiste

Le rythme est entrainant, le texte est génial, le clip est merveilleux. « Je rap fort » est une composition de la chanteuse Princess Eud qui dénonce la violence domestique, la prostitution, la corruption dans une société haïtienne complètement en dérive.

Dans cette musique qui est en rotation sur les stations de radio, Iyoudi a « rappé sur les sujets interdits » pour dénoncer toutes sortes de dérives dans la société haïtienne comme « le père qui viole sa fille, des vendeurs de prostitution et les hommes d’affaires qui polluent nos institutions ».

L’artiste qui a collaboré avec Mystique 703 et le chanteur Dead Krezy nous a accoutumé à des sujets à caractère social, dont le fameux « pèp la fache ». Mais cette musique dans laquelle la chanteuse « rappe à gorge déployée » est tout à fait unique et formidable.

Avec « je rap fort » Princess Eud a frappé fort les esprits et veut ouvrir les yeux des femmes haïtiennes souvent maltraitées et délaissées. « This is my boo, pendant ce temps nèg la ap trete nou nan labou », a dénoncé la chanteuse qui demande aux femmes de se ressaisir et d’ouvrir leurs yeux.

Après ce texte tout touchant qui retrace la triste réalité en Haïti, il est tout à fait normal de demander à l’artiste de « rapper encore plus fort ».

Wilner Bossou

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :